Le Croisic Infos

Logements sociaux : la mairie exonérée de 64000 euros d'amendes pour ses efforts

Avec un peu plus de 200 logements sociaux, la commune du Croisic comble peu à peu son retard. Des efforts salués par le préfet qui vient d’annuler une amende de 64000 euros au titre du non-respect de loi SRU qui impose 20% de logements de ce type pour chaque commune.

C’est Michèle Quellard qui en a fait l’annonce lors du dernier conseil municipal. Elle est désormais le maire d’une commune qui compte 8,43% de logements sociaux. Certes, on est encore loin des 20%, mais les constructions récentes ont montré la volonté de la mairie à s’adapter à la demande de l’état et des citoyens. C’est en ce sens que le préfet de Loire-Atlantique a annulé l’amende de 64000 euros, due par la commune. « Nous sommes de bons élèves », se félicite-t-elle.
« Si on devait respecter la loi des 20%, on devrait avoir 466 logements sociaux au Croisic. Moi, je veux bien en faire plus, oui pas de problème, mais où ? On n’a plus beaucoup de place et dès qu’il y a une opportunité, on construit », a expliqué Michèle Quellard. Qui plus est, elle indique que la demande en logements n’est pas aussi importante, tout en reconnaissant une soixantaine de dossiers encore en souffrance. Elle a ensuite donné les chiffres de Cap Atlantique, qui replacent Le Croisic dans la bonne moyenne : 6,96% à Batz/Mer, 9,74% à Guérande, 4,17% à La Turballe (ce qui n’a pas manqué de faire sourire la première magistrate Croisicaise), 8,77% au Pouliguen.

Auteur : Y.D. | 01/04/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Parking handicapés : profitables...Mais pas pour leurs destinataires »
Article suivant : « Les brèves du Conseil Municipal »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter