Le Croisic Infos

Mauvais « Tempo » pour la communication municipale !

Le festival de piano classique « Tempo », orchestré Art et Balises, et qui connaît depuis 2008 un formidable succès, n’aura pas lieu le week-end de l’Ascension 2011, comme initialement prévu. L’annonce en a été faite lors de l’assemblée générale de l’association par Yann Barailler-Lafond, un président déçu et inquiet par ce changement forcé. Un imprévu, conséquence d’une mauvaise ou absence de communication municipale, qui met en cause l’adjoint à la culture, Mickaël Gauthier, et le maire, Michèle Quellard, chacun ayant promis l’ancienne criée à une association différente. Ennuyée et mal à l’aise, cette dernière assume et prend sur elle la responsabilité d’une plus grande vigilance, face à des adhérents forts mécontents.

Yann Barailler-Lafond ne l’a pas caché : « Le festival Tempo, c’est le vaisseau amiral de notre association. Avec un tel budget et une telle organisation, c’est une véritable entreprise culturelle. C’est une immense satisfaction pour nous. Notre exigence de qualité a séduit un important public et donné une belle image de notre cité de caractère. Cette année, ce sont onze premiers prix de Conservatoire National et une foule de prix internationaux que nous avons réunis sous l’ancienne criée. Ces quatre jours sont idéalement placés et correspondant bien au format que nous voulons pour le festival ».

Mais au moment de présenter les projets pour 2011, le président d’Art et Balises a pris une attitude plus inquiète, pesant bien le sens de ses propos et sur un ton apaisé. En effet, une rencontre entre les responsables de l’association et Michèle Quellard a eu lieu en amont et a permis de désamorcer la tension. Car Yann Barailler-Lafond n’était pas porteur de bonnes nouvelles : « En 2011, nous ne pourrons pas organiser le festival Tempo le week-end de l’Ascension, comme on nous l’avait promis. L’ancienne criée sera occupée par un autre événement ». Il poursuit, face à des adhérents médusés : « C’est le résultat d’une négligence de l’adjoint à la culture, qui par ailleurs, ne s’est jamais intéressé à Tempo ».

Présente, avec à ses côtés son adjointe à la vie associative, Madame Charlot, le maire a aussitôt demandé à prendre la parole, les « pourquoi ? » fusant dans l’assistance. « Je ne vais pas me défausser. Comme le dira sans doute la presse, il y a eu une mauvaise communication. Un de nos collaborateurs s’est engagé il y a longtemps avec une association. Il y a eu des promesses de faites, bien que je me sois personnellement impliquée auprès d’Art et Balises. Je ne peux pas désavouer mon collègue, c’est une maladresse, nous nous en excusons ».

Le ton  est monté d’un cran dans la salle lorsque Michèle Quellard  a indiqué que c’est une exposition de patchworks qui va prendre possession des lieux. « C’est scandaleux ! Ne pouvez-vous pas trouver une autre salle pour cette exposition ? », demande une adhérente. « C’est impossible. Ce n’est pas facile, on est très ennuyé. Mais je peux vous assurer que cela ne se reproduira plus. Je vais travailler encore plus sur tous ces dossiers pour m’occuper de ces points qui tiennent parfois du détail. Pour 2012, je m’engage à vous assurer le week-end de l’Ascension », répond le maire, avec diplomatie.

Le président d’Art et Balise joue l’apaisement : « Je ne souhaite pas mettre Madame le Maire plus en difficulté qu’il ne se doit. La négligence se situe à un autre niveau. Ne laissons pas obscurcir l’excellent travail avec la mairie, par cet incident. Mais pour nous, c’est une grande prise de risque, et nous allons le prendre ! ». Le festival devrait donc avoir lieu les 5-6-7-8 mai 2011, si les organisateurs parviennent à trouver des arrangements avec les artistes.

Quant à Michèle Quellard, elle a su faire face à cette situation délicate avec courage et tact. Car, cerise le gâteau, elle a gardé le sourire lorsque la trésorière d’Art et Balises, Edwige Fadeïeff, lui a demandé d’intervenir auprès de l’Office de Tourisme, redevable de 1900 euros de billetterie depuis le festival, et qui met les comptes de l’association en difficulté. Ce qui lui a valu une dernière remarque amicale : « Heureusement que vous êtes venue pour rattraper tout ça ! »

22/07/2010 | 16 commentaires
Article précédent : « Conseil Municipal : projet d'aménagement des surfaces acquises »
Article suivant : « L’Office du Tourisme fait monter la température au Conseil Municipal »

Vos commentaires

#1 - Le 22 juillet 2010 à 10h40 par le chasseur de mouette rieuse, Nantes
Bonjour,
Tout d'abord je m'étonne d'un tel article sur ce site. Je pensais vraiment que ce site avais été créé pour informer de l'actualité au Croisic.
Dans cet article vous attaquez ouvertement l'élu à la culture sans vous arrêter une seconde pour vous interroger sur le fondement des propos tenus par Mr Bariller-Lafond.
Vons n'êtes pas sans savoir qu'au croisic il y a 67 associations, alors trouvez-vous normal qu'une association en l'occurence Art et Balises exige d'avoir CHAQUE ANNEE la jouissance de l'Ancienne Criée au week end de l'ascention.
Alors oui je comprends que Mr Barailler-Lafond soit déçu de décaler sa manifestation.
Un adhérent d'Art et Balises dans cet article propose à l\'association de PATCHWORK de trouver une autre salle.
Si cela paraît simple pour Art et Balises pourquoi ne le font-il pas? Vous dites également que Mr Gauthier ne s'intéresse pas à cette manifestation alors qu'il me semble l'avoir vu cette année à la clôture de Tempo.
Après relecture d'un des derniers bulletin municipal, il me semble également qu'Art et Balises est sponsorisé par la mairie et de plus en plus chaque année (budget culture).
Alors comment pouvez-vous tenir des propos aussi calomnieux ?

Merci pour vos réponses
#2 - Le 22 juillet 2010 à 12h58 par Daniel yoann, Le Croisic
Bonjour,
Je vous répond avec plaisir, d'autant qu'ils'agit d'une incompréhension de vote part.
Je ne dis rien dans cet article, je n'accuse, ni n'attaque personne. En fait, je ne connaissait même pas ce dossier. J'ai fais mon métier : rapporter une information, un débat auquel j'ai assisté, le plus fidèlement possible et sans trahir les intervenants.
Je vous rappelle que dans un texte, les guillemets et les caractères gras correspondent à des citations. sur cet article, vous trouverez néanmoins mon jugement personnel sur le comportement des intervenants : apaisé pour le président, courageux, avec tact, et souriante pour Madame Le Maire. Si c'est de la calomnie, alors j'assume. Calomnier, c'est mentir. Il faut manier avec précaution ce genre de mot, par crainte qu'il ne se retourne contre l'auteur.
Ainsi vous trouverez sur ce site, dans articles élogieux sur la politique culturelle de la ville, et d'autres plus critiques dans d'autre domaine.
Nous respectons les convictions politiques de chacun, mais ce site n'est pas un outil de propagande pour les uns ou pour les autres.
Au plaisir de vous apporter d'autres précisions et en vous remerciant pour l'intérêt que vous portez à notre site.
Yoann Daniel.
#3 - Le 22 juillet 2010 à 15h17 par anonymepuisquilparaitquecestlaregle
Si j’ai bien lu, ce n’est pas tant la mise à disposition de l’ancienne criée qui interpelle l’association « arts et balises », que la promesse non tenue. J’ai assisté à la dernière de TEMPO en 2010 (vous me reconnaitrez j'étais un des 350 ou 400 spectateurs) et j’ai entendu Mme le Maire dire à haute et intelligible voix (Formation théâtrale oblige) « A l’année prochaine à la même date »
Dans cette Mairie qui promet ?, et qui tient les promesses ?
Qui réclame l’utilisation de l’ancienne criée ? Quels marchands, quelles associations ? Y a il eu une réunion des associations pour élaborer un calendrier ?
Non bien sur ! Si nous étions médisants nous pourrions croire à des petits arrangements entre amis !!
Je collabore à mon humble niveau d’adhérent à une Association à vocation Culturelle, je n’ai jamais entendu dire que Monsieur l’adjoint à la Culture n’ai jamais reçu à son initiative, notre président ou son bureau, peut être a il mieux à faire, comme de ridiculiser notre Maire dans des pièces de théâtre choisies et mise en scène par lui, comme ces deux dernières années et cette fois encore en lui faisant dire des « gros mots » comme disent les enfants, malgré son talent ,il est quelques respects à devoir à sa fonction « trop c’est trop »
Quelque soit l’avis de chacun sur la mise à disposition des locaux municipaux, il n’est qu’une seule solution « LA TRANSPARENCE » et la précocité de l’annonce des décisions, si les associations veulent présenter des manifestations de qualité il est nécessaire de retenir les acteurs, artistes ou musiciens au moins un an à l’avance.
Si les décideurs ne comprennent pas ça, la Culture comme pas mal d’autres choses, va foutre le camp et être remplacée par des marchands de soupe.
#4 - Le 23 juillet 2010 à 04h55 par lepigeonrieur
Et bien, et bien. Que de remue ménage pour UNE association parmi tant d'autre au Croisic. UNE association qui organise une manifestation comme le font TOUTE les autres associations. Pauvre eux.
"Nous ne pourrons" ;"Nous sommes"; "Nous".. Nous et que nous. L'égoïsme à l'état pur et dans toute sa splendeur.
Défendre son "bout de gras" et une bonne chose. Pensez aux autres en est une autre.
M'enfin, heureusement que toutes les association Croisicaise n'agissent pas ainsi.
#5 - Le 23 juillet 2010 à 06h51 par arcroazig, Le Croisic
Il y a 67 associations plus une créée pour avoir la criée gratuitement.
Toutes ont droit à la criée dites-vous, pourtant peut-on comparer des associations qui glanent du public avec des manifestations de qualité et de renom obligatoirement préparées longtemps à l'avance et qui ont besoin de dates préprogrammées, avec des associations qui utilisent péniblement la criée une fois de temps en temps et avec des visiteurs attirées comme les mouches par la porte ouverte.
sans vouloir critiquer , on peut constater que la criée est moins souvent ouverte au public en 2010 qu\'en 2009, que des expositions, un peu spécifique, en juillet, voit 9.000 visiteurs en 15 jours et encore combien sont rentés, trois petits tours et ressortis dans les 5 minutes, avec des expositions qui font 6.000 visiteurs en 8 jours au mois de février.
Cherchez les erreurs, en tout cas il est regrettable que dans le choix suite à une erreur, la municipalité ne choisisse pas la qualité et le prestige pour conserver TEMPO.
#6 - Le 23 juillet 2010 à 09h31 par Groucho
Les associations du Croisic : elles se détestent cordialement. Sont toutes persuadées de faire mieux que les voisins. Se battent toutes entres elles pour obtenir les meilleurs créneaux dans l’année à l’ancienne criée (les mois de mai et de juin ne reviennent qu’une fois par an. Si si . Critiquent le travail des autres associations. Sont politisées (pas toutes). Polluées par des égos et la soif de reconnaissance. Attribuent leur succès à eux-mêmes, et leurs échecs à la ville. Mais demandent de plus en plus de moyens aux villes (humains, matériels, financiers). Justifient leurs demandes par ce désormais célèbre argument, invérifiable et basé sur du ressenti : « Oh, les gens apprécient ce que nous proposons, ils sont enthousiastes, madame la Marquise ». Ce sont toujours les mêmes. Quid de la majorité silencieuse ! Bref, si certains peuvent reprocher des choses à la ville, d’autres oublient de balayer devant leur porte. Personnellement, et je dis bien personnellement, j’en ai un peu marre que mes impôts subventionnent toutes les manifestations municipales des 67 associations (surtout en culture, toutes persuadées qu'elles détiennent le bon goût). L’ami de tout le monde est l’ami de personne.
#7 - Le 23 juillet 2010 à 13h42 par  Reinatnof, Le Croisic
Pour répondre à « anonymepuisquilparaitquecestlarègle »,
Oui il y a eu une réunion des associations afin d’élaborer le calendrier de la saison 2010/2011.
Celle-ci a eu lieu le mercredi 23 juin à 17h à la mairie.
Sur les 67 associations répertoriées, combien étaient présentes ?
5 ou 6 associations étaient présentes et maintenant vous venez critiquer !
Je trouve scandaleux de tels propos, écrire un article sur des faits où vous n’étiez même pas présent, c’est du tout et du n’importe quoi.
Il est bien beau de critiquer, prenez la place et on verra de quoi vous êtes capable !
Je suis nouveau croisicais et je trouve les attaques portées à l’adjoint à la culture d’une grande bassesse.
Montrez nous votre savoir faire Monsieur l’anonyme qui n’a même pas le courage de décliner son identité pour signer l’article.
#8 - Le 23 juillet 2010 à 14h46 par Clara Bertillon, Le Croisic
Suite au commentaire de "chasseur de mouette rieuse", j'ai relu avec attention l'article.
D'une part,je constate qu'à aucun moment le journaliste ne tient des propos calomnieux. Il n'a fait que son travail en rapportant les propos tenus par les intervenants lors de l'AG. Celà se nomme information.
D'autre part, l\'adhérente d'Art et Balises ne propose pas à l'association de patchwork de trouver une autre salle, mais à Mme le Maire.
Enfin sur le fond, et celà est vrai partout en France, tous les festivals se déroulent, pour chacun d'entre eux, à la même période, et ceci pour fidéliser les spectateurs et obtenir la présence des artistes.
Et pourquoi l'adjoint à la culture n'a t-til pas eu le courage de venir s'expliquer lui-même à cette AG?

Si je lis bien "le chasseur..", l'adjoint à la culture était présent à la soirée de clôture lorsque Mme le Maire a dit "à l'année prochaine à la même date".Alors quelle est la réelle autorité du Maire? qui dirige? eh bien au Croisic, \'est notre ectoplasme de la culture. Ce qui semble certain, c'est que si, à la place du festival de musique classique, une pièce de théatre de mauvais goût avait été proposée, elle aurait été acceptée!!! et le patchwork aurait été déplacé!!

Le pseudo "chasseur de mouette rieuse" me fait dire que son propriétaire a déjà du tuer cette dernière puiqu'elle ne se manifeste pratiquement plus, et que nous nous trouvons là devant des menaces d'une nouvelle chasse, d\une part envers le journaliste (propos calomnieux) et d'autre part, envers Art et Balises (budget). Taisez vous.... sinon....Ne semble-t-il pas évident que celà vient de la mairie?
#9 - Le 23 juillet 2010 à 21h26 par louise rollando, Le Croisic
bien vu, Clara : l'équipe de copains et de coquins de la mairie finit par se dévoiler et leurs manœuvres grossières apparaissent au grand jour ! la mauvaise foi est insupportable.. et cette fois, c'est Art et Balises qui trinque !
Lors du dernier conseil portuaire, en présence du Conseil Général et de l'association des clients du port du Croisic, la maire, par son comportement "tribal", a fait la preuve de son incompétence et de sa mauvaise foi !
allez donc voir le site : www.croisicaisloc.fr/regie.html pour votre édification !
#10 - Le 24 juillet 2010 à 10h15 par le chasseur de mouette rieuse, Nantes
Bonjour,
Je ne pensais pas qu'un tel article aurait pu susciter votre intérêt(si seulement cette énergie pouvait être mis au profit de projets constructifs).
Je m'étonne aussi que Daniel Yoann dise "j'ai fait mon métier" en précisant "en fait je ne connaissais même pas le dossier".
Alors je vais faire son métier et apporter des éléments indispensables, d'une part, comme toute association le sait lorsque l'on réserve une salle municipale ce n'est pas l'élu à la Culture qui s'occupe du planning de réservations des salles, mais l'élu à la VIE ASSOCIATIVE.
Et pour avoir été voir cette année Le Croisic m'est conté il me semble y avoir vu l'élu à la culture, sur les planches, alors je ne vois pas comment il aurait pus aller à l'AG d'Arts et Balises.
Et je rappelle à Clara Bertillon qu'il n'y a jamais eu de pièce de théâtre à l'Ancienne Criée.
#11 - Le 24 juillet 2010 à 11h08 par bienvenue chez les vieux
Dixit Louise Rollando : "l'équipe de copains et de coquins". Et bien, Louise, Clara et anonyme etc., vous n'y allez pas avec le dos de la cuillère dans l'injures... Et la calomnies. Vous la haissez vraiment cette municipalité ? Au-delà de vos divergences, ils ont du vous faire mal ou toucher vos égos pour déclencher autant de ressentiments et de haine de votre part. L'adjoint à la culture, vous n'êts pas loin de lui réserver le bûcher. Sérieusement. Mais tout cela n'est pas bien grave. Ces histoires passionnent tout au plus une centaine de Croisicais. Alors, hiérarchisez vos indignations. Critiqez mais ne tombez pas dans cette violence. Vous êtes en train de vous décridibilisez. Coooooooooooool. Et puis dans 4 ans, les cartes seront redistribuées. Et beaucoups seront vieux, d'autres seront morts...
#12 - Le 27 juillet 2010 à 06h58 par LANOE Marie-Elisabeth, Le Croisic
Madame Le Maire, s'il vous plait ...
Comment est-ce possible de faire se concurrencer une expo patchwork avec un concert Tempo ?
Si vos subordonnés se sont plantés dans les dates, il vous suffit de faire preuve d'autorité et de permuter les dates afin de conserver aux croisicais une approche musicale unique à une date déjà fixée. Pour qui a entendu comme moi, un dimanche matin à la criée, une jeune polonaise chanter Norma, devant un auditoire figé par la grandeur sublime de la misique et de la voix, ne peut qu'être consterné par la comparaison.
La musique est une valeur universelle provoquant des rassemblements et des "communions" de population.
qu'une telle confusion soit possible dans mon joli village, me navre tout à fait.
Vive la musique
M.Elisabeth LANOE Kervaquet
#13 - Le 27 juillet 2010 à 07h27 par LANOE Marie-Elisabeth, Le Croisic
Madame Le Maire
Comment ne pas être tout à fait navrée par ce changement soudain d'une date annoncée.
Si vos subordonnés se sont plantés, il vous appartient de faire preuve d'autorité et de maintenir vos engagemens.
Peut-on mettre en concurrence une expo de patchwork avec des concerts prévus, qui s'il peuvent être de la même qualité que ceux que nous avons connus cette année, ne peuvent qu'apporter aux habitants de notre joli village, un grand plaisir, une grande "communion" un partage, dans notre vieille criée réputée inconfortable du point de vue du son ce qui s'est révélé tout à fait faux, au souvenir que j\'ai de la jeune polonaise, chantant "Norma" un dimanche matin devant une salle figée par la beauté de sa voix, le sublime de la musique...
C'est seulement une erreur que vous devez corriger.
Et vive la musique
M.Elisabeth LANOE Kervaquet
#14 - Le 27 juillet 2010 à 17h41 par Une artiste, aussi
D'abord, il me semble pas que cela soit les subordonnées qui se soient plantés comme le dit E. Lanoe. De, plus, en tant que menbre de l'associaition Patchwork, de quel droit cette dame et d'autres se permettent de hiérarchiser la culture. Que ces gens préferent Tempo, libre à eux. Mais, bien d'autres personnes n'aiment pas la musique classique et préférent ce que nous proposons. Cela commence à devenir pénible de lire ici que ce que nous proposons, serait moins bien que Tempo. C'est un jugement de valeur purement subjectif. Donc, qui ne connait aucun droit, plas plus, pas moins que ce que proposent d'autres associaitions.
#15 - Le 27 juillet 2010 à 17h52 par Toto
À cette chère Louise Rollando,

J’ai fait ce que nous a dit. Je suis parti visiter le site de l’association des locataires du port de plaisance. Et, j’ai lu, un compte rendu d’un conseil de régie avec les commentaires de ladite association (à ce propos, bon courage avec le conseil général maintenant, cela sera une autre paire de manche de faire pression sur eux que la municipalité). Qu’elle ne fut pas ma surprise de voir que vous utilisez la même expression qu’un certain Guy Legay. C’est-à-dire « une équipe de copains et de coquins ». Je donne volontiers son nom, puisque c’est publique et publié sur ce site : http://www.croisicaisloc.fr/conseil%20portuaire%20du%2015%20juillet%202010.html
étonnant, non ?
#16 - Le 28 juillet 2010 à 06h23 par Camille, Le Croisic
Pour "Artiste" je suis d'accord avec vous sur le fait que tout ne peut pas plaire à tout le monde, qu'il faut de la diversité et qu'on ne peut en rien hiérarchiser les différentes associations. Mais je pense que vous devriez aussi comprendre que pour un festival de musique, qu'il soit classique ou non, il faut réussir à fidéliser le public donc qu’il prenne des habitudes et des repères. Je vous le dis sincèrement ni l’un ni l’autre ne m’intéresse mais il est vrai que je serai peut être tentée si au bout de trois ou quatre ans j’entends toujours des commentaires enthousiaste sur ce festival qui ce déroule le week-end de l’Ascension. De plus plus vous avez de public plus vous pouvez peser pour avoir des groupes importants.
En tout cas je vous souhaite une très bonne exposition pour 2011.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter