Le Croisic Infos

Michèle Quellard d’attaque pour 2011 !

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie des voeux à la population qui s’est déroulée mercredi soir, Michèle Quellard a évité l’écueil des discours ronflants. Mieux encore, devant environ 300 personnes, elle s’est montrée très offensive à l’attaque de cette nouvelle année. En mettant d’abord les points sur les « i » au sujet de la criée du Croisic, en faisant ensuite face aux critiques, et surtout en annonçant une liste impressionnante de projets et de décisions pour « redynamiser notre territoire ». Le maire, « droite dans ses bottes », sait cette année déterminante pour son mandat.

Ils sont nombreux à s’être massés dans la salle des sports, derrière tout ce qui fait le gratin politique de la Presqu’île : Yves Métaireau, président de Cap Atlantique et maire de La Baule, Christophe Priou, député-maire de Guérande et ancien premier magistrat du Croisic, Christian Cannone, conseiller général d’opposition, Yves Lainé, maire du Pouliguen. Seule manquait à l’appel Danièle Rival, conseillère régionale et maire de Batz-sur-Mer, excusée… Et à la fin de la cérémonie, les commentaires allaient bon train quant aux propos de Michèle Quellard. Car, force est de reconnaître que pour tous, le maire du Croisic a fait forte impression.

Sans artifices, elle donne le ton d’entrée : « Dès le lendemain de mon élection, je me suis attachée à traiter les affaires courantes. Mais je découvrais aussitôt le projet de fermeture de la criée. Depuis, je me suis battue pour sauver la criée, malgré le pessimisme de certains et les critiques des autres ». Visiblement, il y a des mots et des maux que Michèle Quellard n’a pas encore digérés. « Je ne peux que déplorer les attaques d’anonymes. Pourtant, ma porte est ouverte aux Croisicais. Je les encourage vivement à venir me rencontrer avec leurs contre-propositions, leurs arguments, pour en débattre face à face », ajoute-t-elle. Elle pondère toutefois : « Parfois, on reproche aux Croisicais leur esprit frondeur et rebelle, mais moi, je les préfère ainsi, car je sais qu’ils ne sont motivés que par l’intérêt de notre ville ».

Mais son optimisme, très affiché, quant au maintien de la criée ne convaincra sans doute pas les sceptiques. « Mon engagement sur ce dossier fut et reste rempli de satisfactions. J’ai rencontré des gens qui m’ont témoigné de la solidarité, de l’encouragement… Ils ont contribué à renforcer mon opinion pour ce combat. Je suis restée droite dans mes bottes, enfin mes escarpins, quand j’ai dû batailler face à la CCI, au Conseil Général. Chronique d’une mort annoncée pour 2009, aujourd’hui, la criée du Croisic est toujours en activité, gérée par une SEM. Patrick Mareschal, président du Conseil Général, nous a tenu des propos rassurants, nous certifiant que les deux criées devaient continuer à vivre ».

Les grandes annonces pour 2011

Après avoir fait un rapide inventaire des projets aboutis en 2010 dans de multiples domaines, Michèle Quellard a parcimonieusement égrainé ses projets pour 2011. Un mot d’ordre : « favoriser l’évolution vers une petite ville intergénérationnelle, vivante et animée ».

- Création d’un conseil municipal des jeunes

- Un programme de 15 ans pour l’accessibilité PMR

- Mise en conformité du cinéma

- Edition du Croisi’Mag en braille

- Renforcement de la piétonnisation des rues et passages

- Mise en place d’une plate-forme d’alerte pour les catastrophes naturelles

- Renouvellement d’un événement majeur annuel (après la Bataille des cardinaux, le Festival Anne de Bretagne, en 2011 deux expos majeures consacrées à Claude Chabrol et au peintre Micheau-Vernez)

- Réfection des courts de tennis, toiture du gymnase, et extension de la salle pour les clubs d’haltérophilie et de plongée.

- Mise en chantier d’un terrain multisport ouvert à tous les Croisicais

- Création d’une maison médicale, près du rond-point de la barrière

- Aménagement et transfert du centre technique municipal

Mais ce qui a le plus retenu l’attention de l’assistance, outre la posture altière et émancipée de son maire, c’est bien le programme immobilier prévu dans les prochains mois : vente d’une grande partie du patrimoine communal dont le symbolique Hôtel d’Aiguillon, et construction d’une salle à usage polyvalent, « Le Forum », derrière Intermarché.

Auteur : Y.D. | 06/01/2011 | 12 commentaires
Article précédent : « La commune va sacrifier son patrimoine sur l'autel de son développement »
Article suivant : « Internet, la bouée de sauvetage de la SEM pour la criée ? »

Vos commentaires

#1 - Le 07 janvier 2011 à 14h16 par rollando, Le Croisic
Comment faire une bonne dame patronnesse...
D'après les dix pêchers de la dame patronnesse de J PINILLA, docteur en sociologie, la légende raconte que la première dame patronnesse était une sorcière frappée d'un sortilège :
celui d'être convaincue de bien agir en multipliant les faux pas....

1 le dogme et l'ignorance

La dame patronnesse est guidée par ses certitudes et par ses dogmes. C'est ce qui la rend imperméable à toute remise en question !

-M. Q. : » Dès le lendemain de mon élection, je me suis attachée à traiter les affaires courantes. Mais je découvrais aussitôt le projet de fermeture de la criée. Depuis, je me suis battue pour sauver la criée « 

2 le paternalisme

Il se veut volontiers sauveur et risque donc de renforcer la dynamique du triangle : persécuteur-victime-sauveur.

-M. Q. :  » Pourtant, ma porte est ouverte aux Croisicais. Je les encourage vivement à venir me rencontrer avec leurs contre-propositions, leurs arguments, pour en débattre face à face »,

3 la surcharge affective et le manque de rigueur

La dame patronnesse a tendance à manifester sa déception et son mécontentement, que ce soit verbalement ou non (ton, regard, gestuelle..) Elle peut se montrer émue ou fâchée.

-M. Q. : « Je suis restée droite dans mes bottes, enfin mes escarpins, quand j'ai dû batailler face à la CCI, au Conseil Général. »
- sans oublier, entre autre, les rapports chaotiques avec l'Association des Clients du Port de Plaisance, avec le Maire de La Turballe pourtant élu démocratiquement à la présidence de la SEM, tous suspectés de connivence et d'ourdir de sinistres complots !

4 Le conservatisme politique et institutionnel

La dame patronnesse résiste au changement et n'aime pas les actions collectives.

M. Q. : « favoriser l'évolution vers une petite ville intergénérationnelle, vivante et animée ».
- (c'est à dire, concrètement? Quoi faire ?)
Création d'un conseil municipal des jeunes
(qui comprendront vite ce qu'est la démocratie participative au Conseil Municipal !)
Edition du Croisi'Mag en braille
(pour combien de mal voyants connaissant le braille ?)

Attention : Même en ne faisant rien, on risque d'aller dans le mur ! Et ça va faire mal !
#2 - Le 07 janvier 2011 à 19h58 par Clyde, Le Croisic
Quand on se vante de travailler en équipe en permanence, on n'emploie pas le JE comme vous l'avez fait Mme le Maire.
Sur la forme votre intervention est regrettable vis à vis des adjoints et conseillers municipaux, qui doivent sérieusement vous aider dans vos tâches quotidiennes.
Vous êtes fiere de votre intervention,vous n'arrivez même pas à le cacher, il est grand temps Mme le Maire de redescendre sur terre et de ranger votre orgueil au placard.
Lors de votre intervention, vous avez précisé que vous étiez a mi-mandat.
OUF le bout du tunnel approche, à moins qu'une mauvaise idée vous trotte déjà dans la tête, émoustillée par le goût du pouvoir.
#3 - Le 08 janvier 2011 à 09h29 par arcroazig, Le Croisic
Madame la Duchesse, quand on pense que certains électeurs ont votés pour votre liste sur l'engagement que vous aviez pris de conserver l'Hôtel d\'Aiguillon.

Il est vrai que vous venez de leur donner le Moulin de PEN AVEL, à ce propos, nous croyons savoir qu'il n\'est pas la propriété, comme tout PEN AVEL d'ailleurs, de la commune du CROISIC.

Enfin, grâce à vous, LE CROISIC va devenir un port sans poisson, sans âme et sans histoire.

Et aussi sans arbre; la déforestation est en cours: rue Alphonse DAUDET, jardin du futur CCAS, chemin du TUBALLO.

Chère Duchesse, un avis amical, si vous appliquez l'adage : "Les promesses n'engagent que ceux qui y croient"

J'espère que vous ne croyez pas aux promesses de certains dont les mandats doivent revenir devant des électeurs.
#4 - Le 08 janvier 2011 à 09h57 par Clara Bertillon, Le Croisic
Les bras m'en tombent!
Au sujet de la criée:
Alors même que Mme le Maire a signé les statuts de la SEM et qu'elle n'a pas obtenu, au minimum, un délai certain pour la survie de notre criée, elle encourage les Croisicais à venir la rencontrer pour proposer des arguments et des contre-propositions.
Quelles sont les propositions possibles maintenant que la messe est dite?
Que reste-t-il à négocier?
C'est de la démocratie à l'envers. Je signe un chèque en blanc, mais venez me faire des contre-propositions.
Quels sont les combats gagnés face à la CCI et au Conseil Général? Aucun.
Gouverner c'est prévoir. Alors je l'invite à prévoir dès à présent une solution alternative si la SEM considérait la criée du Croisic comme non viable.
#5 - Le 08 janvier 2011 à 13h12 par Clyde, Le Croisic
Au cours de la cérémonie des voeux, Mme le Maire paraissait être fière d'avoir remplacé la dernière poissonnerie du CROISIC par un marché aux poissons.
Sur le papier, l'idée etait séduisante.
( 5 étals avec parasol achetés pour 5 commercants toute l'année )

Bilan de l'année 2010, 2 commercants maximun, certaines fois 0 comme actuellement.
Il est vrai que nous sommes pas dans votre période favorite, c'est à dire la période touristique, mais je vous rappelle que les Croisicais vivent au Croisic toute l'année.
Il faudrait, avant de vous vanter de vos actions, mettre vos dires en conformité avec la réalité.
Peut être peut on céder les parasols aux plagistes de la BAULE.
En ayant sauvé votre criée comme vous le dites, avez vous sauvé le chéque que vous deviez obtenir par le Conseil Général pour le port de plaisance.
#6 - Le 08 janvier 2011 à 17h03 par lexilé, Le Croisic
Pauvre Croisic !!! pourquoi ne pas vendre la sallejeanne d'arc qui tombe en ruine ?le dialogue au Croisic est ouvert entendez vous croisicais? mai le monologue n'a jamais été aussi présent qu'à ces voeux! demandez à être reçu seulement si vous êtes d'accord avec les projets de la Duchesse et de sa cour si non au bucher !!!! ds l'équipe, n'y en a t il pas qui se sentent comme la5ieme roue du chariot?Il suffissait de voir l'ébahissement de certains?un conseil municipal de jeunes ?ou allez vous les trouver, il n'y en a plus .....innovez chère duchesse faites en 1 de vieux là il y aura des candidats et surement avec plus de logique et de lucidité que vos colistiers aveuglés(comme vous même)par l'ambition personnelle
#7 - Le 12 janvier 2011 à 18h52 par Choburat, Le Croisic
Parlons-en des voeux ! Cette braderie géante du patrimoine est une honte. Quel choc pour les croisicais de coeur (pas forcément ceux du cru, la preuve !) de voir ainsi dilapidé en quelques mandats ce qui appartient en réalité à la population tout celà pour faire joujou avec ce qui fait plaisir. A lieu de vendre l'Hotel d'Aiguillon n'aurait-ce pas été une formidable occasion de valoriser un patrimoine résultant de siècles d'histoire ? N'a-t-on pas trouvé en d'autres temps des fonds pour des projets pharaoniques sur notre commune. Votre hotel de ville par exemple ou vous "êtes bien pour travailler" en est un parfait exemple et j'en passe. J'appelle de mes voeux une réaction populaire qui ne sera probablement pas initiée par l'opposition puisque son seul souci est de "ne pas avoir été prévenu".
Croisicais : indignez-vous !
#8 - Le 13 janvier 2011 à 10h13 par Clyde, Le Croisic
Un article paru ce matin dans la presse régional, relatant vos propos lors de la cérémonie des voeux, vient compléter ou confirmer mes commentaires.
1°)Mme le Maire vous dites avoir redynamisé le centre ville.
Certainement pas en ce moment, et pourtant c'est la période hivernale qui devrait engendrer un maximun d'efforts pour attirer les touristes ou les habitants de la presqu'ile, afin de maintenir les commerces et les habitants à l'année.

2°) Vous dite Mme le Maire avoir rendu la rue du Pilori piétonnière. Oui, mais pas seulement cette rue malheureusement, cela a provoqué des problèmes de circulation, qui sont plus important depuis votre prise de fonction.

Pour corriger vos erreurs, vous demandez une étude à un cabinet extérieur afin d\'établir un nouveau plan de circulation.
( attention de multiplier le nombre d'etudes d'un coût de 10 à 30 000 Euros, comme celle pour la salle culturelle, projet que vous abandonnez.)
Pour la circulation, vos compérences vous permettent certainement de trouver les solutions.

3°) Vous dite être fière de votre marché aux poissns.
Là, vous avez raison d\'employer le JE, car il y a que vous pour être fière.

4°) La réalisation des travaux du futur poste de Police Municipale, connaissant les difficultés de certaines familles au quotidien, les commentaires sont superflus cocernant le coût et la nature de la qualité des travaux réalisés.

5°) Pour l\'édition du bulletin municipal en braille, je me permet de vous rappeler que vous aviez annoncé et réalisé en MARS 2009, et que vous nous le rappelez en JANVIER 2011.
#9 - Le 13 janvier 2011 à 14h42 par Clyde, Le Croisic
Mme le Maire, comme vous dites souvent: Le Croisic petite cité de caractère

Alors pourquoi sur un parking de 12 000 M2 ( le 8 mai ) possédant un seul espace vert face au quai, avec une belle ancre marine, vous avez :

1°) Empiété l'espace vert pour placer les containers, facilement visible du quai d'en face, à 2 métres de l'ancre.

2°) Une photographie trés prisée des touristes consiste à prendre en enfilade l'espace vert, l'ancre marine et les quais avec ses maisons typiques.
Dorénavant, ils auront en prime pour le même prix les containers.

Pourquoi ne pas avoir placé ces containers dans un endroit plus discret du parking. Vous auriez pu prendre un cabinet extérieur, comme vous en avez l'habitude, pour qui vous détermine l'emplacement idéal, on n'est plu à une étude prés.
#10 - Le 16 janvier 2011 à 09h54 par Clara Bertillon, Le Croisic
Mme le maire nous martèle qu'elle veut faire du Croisic "une ville intergénérationnelle". A quoi correspond ce terme?
Connaissez-vous une municipalité qui ne s'occupe pas des jeunes, des actifs, des inactifs et des anciens? Aucune.
C'est une expression qui figure dans le PADD du Croisic, écrite par le cabinet en charge du PLU. C'est un copier/coller inventé par les experts et repris par une majorité des PLU en cours. Même Paris l'a érigé en précepte à sa politique.
C'est le type d'expression qui fait savant, qui en impose mais qui est complètement creux, c'est un dogme politique.
Mme le Maire n'ayant aucune vision sur l'avenir économique du Croisic, et n'ayant pas de réflexions structurées sur la commune dans 15 ans, l'assénera à qui voudra l'entendre.

Ne soyons pas dupes mais regardons la réalité et les actions. Les jeunes n'ont pas de logements à bas coût et pas de travail au Croisic. Les actifs vont travailler en dehors de notre commune. Les vieux riches, seuls, ont un "avenir". Quelques touristes viendront admirer les vieilles pierres "privées", le port de plaisance et étudier l'histoire du Croisic et sa grandeur d'antan.
Comme quoi des mots savants peuvent cacher d'autres maux.
#11 - Le 16 janvier 2011 à 18h17 par Le Visiteur, Le Croisic
"La démocratie,nous l'appliquons.Je suis désolé pour vous,nous avons été élus\"
"On n'a pas à discuter avant, des projets d'une équipe élue.C'est comme cela."
"nous n'avons rien à cacher, croyez moi sur parole."
Voici trois exemples parmis tant d'autres montrant bien l'esprit,borné, dirigiste et démagogique d'une équipe municipale pour laquelle j'avais voté en toute innocence!!

Qui peut croire encore à cette équipe qui concentre le maximum du budget de la commune à ses projets personnels:
Vente et déplacement de l'office du tourisme dans une rue inaccessible aux touristes (pour plaire a qui? cherchez bien!) + de 250.000 €
Construction d\'un local Police Municipale proche de la nouvelle Mairie alors que l'espace existait dans celle-ci (pourquoi?)+ de 300.000 €
Passage piétonnier de cette Mairie vers les quais (pour qui? pour quoi?)+ de 200.000 €
Et maintenant le Forum (Et allez: vive le gaspillage de l\'argent des contribuables..)
Par contre: rien pour le développement de la ville ( pas de nouveaux commerces, pas de nouveaux emplois, pas de développement pour les jeunes,rien pour les artisans, rien pour la Criée,rien pour le port Pêche-Plaisance,etc..

Mais ce n'est pas suffisant:la vente du patrimoine pourrait partir d\'un bon sentiment, mais lorqu'on voit le prix de vente de l\'ançien office du tourisme on est sans doute en droit de dire que la vente de l\'ançienne Mairie, de la salle des fêtes ,etc.. tout cela va être bradé de la même façon!!
Est-ce que nous voulons?

Cette gestion déplorable au détriment des contribuables que nous sommes devra rapidement être sanctionnée.

STOP!
#12 - Le 02 août 2012 à 11h11 par zorglub, Le Croisic Malheureusement
Que dire de la pietonnisation du coeur de ville qui tue à petit feu les deux derniers commerçants situés place du requiert?Notre très cher maire a decider de bloquer la rue de l église,condamnant le passage des chalands vers cette derniere en concentrant le flux touristique vers des commerçes plus favorisés que d'autres...mais peu lui chaud tant qu elle émarge grassement.Faut il en arriver à certaines extrémités pour avoir le droit de travailler sans entraves?En tout cas,à termes,je quitterais avec plaisir(pourtant famille de commerçants depuis les années 40( une ville de droite grévée par un favoritisme évident...Amis du Croisic et nouveaux résidents...je vous souhaite bien du plaisir et bonjour chez vous...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter