Le Croisic Infos

Moins de poissons sur la criée

Les halles à marée de La Turballe et du Croisic ont vu leur activité diminuer en 2015. La SAEML Loire Atlantique Pêche et Plaisance qui exploite ces ports de pêche vient d’éditer son bilan annuel.

Sur les deux ports de pêche de la presque’île guérandaise, La Turballe et Le Croisic, 11 351 tonnes de poissons ont été vendues l’an passé, contre 11 675 en 2014, soit 324 tonnes de moins. Ces chiffres s’expliquent en partie par l’interdiction de pêcher le bar, en début d’année dernière. Une interdiction européenne qui n’avait guère été appréciée chez les pêcheurs, d’autant plus qu’ils avaient proposé des solutions pour préserver la ressource.

Plus c’est rare, plus c’est cher

Les poissons ont pris de la valeur, car on observe une hausse de 10%, passant de 34 511 000 euros en 2014, à presque 38 millions d’euros en 2015. Cela permet aux pêcheurs des deux criées d’enregistrer néanmoins une belle année. Les prix aussi ont augmenté. Exemple au Croisic, sur la criée des crustacés vivants avec le prix d'un tourteau 3,5 fois plus élevé. A La Turballe, le calamar et l’anchois ont vu leur prix augmenter de 40% en un an.

Auteur : Y.P | 03/02/2016 | 0 commentaire
Article suivant : « DECOS émet un avis favorable sur le parc éolien de Saint-Nazaire sous réserves. »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter