Le Croisic Infos

Nouvelle loi sur les hébergements touristiques : l’office de tourisme prend les devants

Mercredi 19 octobre s’est tenue à la mairie du Croisic une première réunion avec les hébergeurs du Croisic. L’occasion de revenir sur leurs « obligations » liées à la mise en place de la nouvelle loi du Code du Tourisme qui vise à moderniser et optimiser l’offre touristique française.

Une trentaine de personnes ont répondu présentes à la convocation de l’office de tourisme mercredi 18 octobre 2011. Cette réunion a été initiée par Mesdames Le Bihan et Le Cam afin que les hôteliers et chambres d’hôtes du Croisic comprennent les nouvelles modifications imposées par la loi du 22 juillet 2009 et applicable dès 2012. Cela concernait notamment le nouveau classement des hôtels et les obligations des hébergements locatifs et des chambres d’hôtes. La réforme liée à la nouvelle loi porte sur deux grands axes : la refonte des critères et la procédure du classement.
Sur les 85 hébergements touristiques au Croisic seulement 50 % sont classés. Le nouveau classement hôtelier est entré en application le 28 décembre 2009. La grille de classement contient 246 critères répartis en 3 grands chapitres : équipements, services au client, accessibilité et développement durable. Elle introduit maintenant de nouveaux critères obligatoires et à la carte.
Aujourd’hui, tous les hébergeurs ayant acquis des étoiles avant le classement entré en vigueur depuis 2009 les perdront le 23 juillet 2012. L’office de tourisme, à travers cette réunion, a souhaité informer ses hébergeurs de la situation afin qu’ils ne soient pas pris au dépourvu.
Ce nouveau classement a suscité dans le public de nombreuses inquiétudes. Plusieurs se demandaient « Qui va faire le classement ? L’organisme certificateur va faire comment pour noter l’accueil sans voir de client ? Combien cela va nous coûter ?... ». En effet, le coût d’un classement aujourd’hui est imputé aux propriétaires d’hébergements touristiques, cela va de 150 euros à 500 environ, sans l’assurance d’avoir son étoile ! Par ailleurs, on peut se poser la question de la certification quand on sait que ce sont des organismes privés soumis à des logiques d’entreprises privées, c'est-à-dire le rendement économique, qui vont faire le contrôle des hébergements.
Gilles Allard, ancien responsable du Comité Départemental du Tourisme et hébergeur au Croisic souligne le manque de fiabilité du système « Comment peut-on accepter plusieurs organismes certificateurs et une telle décentralisation ? ». Il rappelle par ailleurs qu’il ne faut pas confondre fréquentation touristique et chiffre d’affaires. La nouvelle loi n’a pas laissé le temps aux hébergeurs de se mettre en place, il interpelle Madame Le Cam « C’est du domaine du législateur, il faudrait aujourd’hui se rapprocher des parlementaires car on a pas pris le temps d’apporter des réponses aux modifications qu’impose la loi. Une loi peut encore être modifiée avant d’être mise en application ».
Parallèlement à cette information, l’office de tourisme, qui savait sûrement qu’il génèrerait quelques remarques, a pris les devants en invitant une représentante du label « Clés Vacances ». Chacun a pu avoir le droit à une explication claire de ce qu’était la labellisation. Dans cette démarche, soutenu par Gilles Allard, madame Le Bihan et madame Le Cam ont voulu proposer une alternative au classement que la nouvelle loi impose. Le classement préfectoral « meublé de tourisme », , allant de 1 à 5 étoiles, est un label de qualité délivré par des organismes privés. La labellisation est une solution moins coûteuse qui n’oblige pas à faire un classement par un organisme certificateur. Le label « Clés Vacances » garantit en même temps un niveau de qualité aux locations de vacances et chambres d'hôtes. Il permet également aux hébergeurs de bénéficier de tout le réseau de l’association Clés Vacances qui fait la promotion et la commercialisation d'hébergements touristiques (gîtes ou chambre d'hôtes) à la mer, à la montagne, à la campagne, en ville et en station thermale. Le droit d’entrée est de 90 à 100 € et la cotisation annuelle est de 80 à 125 €. Les établissements sont visités tous les trois ans.
Pour finir cette réunion, Gilles Allard, déjà adhérent au label « Clés Vacances », s’est proposé de faire une visite de sa maison. Madame Le Cam, elle aussi adhérente, a souligné la simplicité des contrats de location et la qualité de la clientèle du réseau. Il ne reste plus que 9 mois aux hébergeurs croisicais pour entamer des démarches de qualité s’ils le souhaitent.

Auteur : SD | 20/10/2011 | 5 commentaires
Article précédent : « Petite Cité de Caractère : de l’appellation au label national »
Article suivant : « Le Croisic : bilan de saison et horizon 2020 à l’étude »

Vos commentaires

#1 - Le 21 octobre 2011 à 07h21 par Crabe, Le Croisic
Mais où donc était passé notre présidente de l'Office de Tourisme ? C'est vrai qu'elle reste une directrice de proximité ...
Connaissait-elle au moins le sujet ?
Nous sommes bien parés pour "piloter" une de nos principales activités économiques...
#2 - Le 21 octobre 2011 à 21h27 par Titi, Le Croisic
L'autre blog reconnu par sa ligne éditoriale "indépendante" a publié « L’union de la carpe et du lapin »
Par Bertrand Le Cormoran que vous connaissez tous.

Aucun commentaire pour respecter la "libre expression" mais son rédacteur devrait se rappeler que naguère il était bien content de solliciter le "Lapin".

Et ce n'est pas le "Lapin" qui le dit mais un témoin neutre des faits...
#3 - Le 22 octobre 2011 à 10h04 par l'exilé, Le Croisic
eh oui Titi !un blog très respectueux de la démocratie et de la liberté de la presse !!!puisque l'on ne peut même pas répondre .le croisic infos média reconnu aurait surement utilisé le modérateur face à une telle tyrade .Mais bon on les excuse on connait.on verra aux prochaines elections le vent (plus exactement la veste.....)tournera hihihih!!
#4 - Le 22 octobre 2011 à 11h54 par Plongeur sous marin, Le Croisic
Titi, seriez vous en train de reconnaître implicitement que ce blog n'est pas indépendant? Pourtant force est de constater qu'il publie des articles tout a fait élogieux sur la municipalité en place.. Quand a l'autre blog, une citation bien connue (mais peut être pas de vous) dit "qu'il n'y a que les c*ns qui changent pas d'avis". Si vous connaissez l'identité de Bertrand le cormoran faites en profiter tout le monde, j'adorerais aller en pêche avec lui ! Méfiez vous titi, gros minet rode dans les parages, il serait malheureux que vous vous fassiez croquer..
#5 - Le 22 octobre 2011 à 23h06 par mortderire
L'éxilé, je suis vraiment admiratif de votre haine pour la majorité en place. Je vous tire mon chapeau. Moi, cela me fatiguerait et j'ai mieux à faire.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter