Le Croisic Infos

Pile à l’heure

Le tir au canon méridien est l’une des attractions estivales du Croisic, c’est tous les jeudis, à midi pétant.

Bien sûr, on imaginait un peu, comme dans Pirates des Caraïbes, l’utilisation du vieux canon qui trône dans le jardin du Mont Lénigo * avec boulet et grosse fumée…Bien non, c’est raté.
Il s’agit ici d’une explication de texte très visuelle du calcul de l’heure exacte grâce à un cadran solaire, ponctuée d’un coup de canon à 12 heures précises. Ce cadran a été étudié et construit par deux Croisicais, Claude Sistac et Alfred Gadeceau. La fonderie nantaise Havard et le lycée pro Jean Brossard de St Nazaire ont contribué à sa réalisation, il a été installé en 2004.
 

À midi, il n’est pas forcément 12 heures

Depuis ce temps, chaque été, tous les jeudis, Claude Sistac explique et commente la véritable méthode pour obtenir l’heure exacte. Clou de la mini-conférence, coup de canon et cloche sonnante.
Pédagogique moment dont beaucoup ne retiendront que le pétard du canon à midi pile. Donc, non pas le gros à gauche, mais le petit caché sous du plastique (pour cause d’humidité ambiante) ce jour-là.
L’homme, en plus d’être drôle dans son discours est pratiquement incollable sur le sujet. Ainsi, durant, une demi heure avant l’heure H, il va expliquer le pourquoi du comment.
 

Une échelle horaire

« Pourquoi a-t-on installé un cadran solaire au Croisic, alors que tout le monde à une montre à quartz ? » Réponse : « Parce que deux Croisicais ont proposé au maire de faire un cadran solaire qui donne l’heure exacte…Qui est différente de l’heure civile ». (C.Q.F.D.).
On apprend donc qu’un certain Galilée en 1640 et d’autres astronomes « nous ont laissé des informations calculées, sans ordinateur et sans fil » pour corriger les informations solaires ». Diable…
Le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest. Oui, mais notre homme explique qu’il se lève plus tôt à Strasbourg qu’à Brest. Il faut donc apporter des corrections qui se calculent, via ce fameux cadran solaire.
En gros, Le Croisic reçoit les rayons solaires 10 minutes après d’être passé à l’aplomb du méridien de Greenwich. C’est une première correction à apporter, mais ce n’est pas la seule. Le cadran fabriqué tient aussi compte du changement d’heure (été, hiver) et dispose d’une couronne graduée modulable.
Reste encore un autre correctif à afficher, il correspond à la position du soleil par rapport à la terre suivant le jour de l’année (courbe de l’écliptique*).
 

La terre ne tourne pas rond

Claude Sistac demande à une petite fille d’énoncer cette modification, notée sur un tableau et calculée suivant la date du jour. « Nous sommes quel mois ? Réponse de la fillette : « L’été ». Ce n’est pas gagné ! Bref, il faut encore rajouter ce paramètre, puisque la terre est inclinée de 23 degrés sur son axe et ne tourne pas tout à fait en rond.
L’homme explique aussi la raison de l’inclinaison du cadran et à trois minutes de l’heure H dévoile une machinerie, sorte de grosse loupe reliée à des fils et à une cloche de bateau. Un appareillage digne d’un « Géo Trouvetout » qui doit aussi actionner le canon vert.
« Rassurez-vous, on ne veut pas vous décevoir même s’il n’y a pas de soleil, il part quand même » dit-il, car, c’est bien le moment attendu. « Le mécanisme est aussi relié à l’horloge atomique de Francfort que l’on reçoit par radio et qui déclenche le départ du canon puisque les fusées partent électriquement ».
Le temps passe, midi pile ; le canon tonne et la cloche carillonne. Magique.

*Le Mont Lénigo, situé au bout des quais du Croisic, est une colline artificielle. Il a été élevé, comme le Mont Esprit à l’entrée de la ville, coté gare Sncf, au début du XIXe siècle par le lest délaissé des navires venant charger le sel des marais salants.
* http://www.cosmovisions.com/ecliptique.htm

Pratique :
Tous les jeudis à 11 h 30, en haut du jardin du Mont Lénigo, gratuit.
 

Auteur : JRC | 12/07/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « La fête de la mer au Croisic au son des bagadou »
Article suivant : « Water world* »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter