Le Croisic Infos

Puygaudeau : L'opposition du Club de réflexion dénonce un budget déficitaire 

Depuis plus d'un an à chaque conseil municipal où il était question du lotissement du Puigaudeau l'opposition par les voix de Françoise Thobie ou de Claude Verneau réclamait l'établissement d'un budget annexe. Il est apparu à la session de mars et a provoqué bien des remous. Le Club de réflexion donne « sa vérité » sur ce dossier.

Le croisic-infos en rendait compte le 21 mars, l'opposition soulignait un budget qui n'était pas à la fois « sincère et en équilibre » comme doivent l'être les budgets des collectivités publiques.
Voir : Puigaudeau discussion sur un budget sincère et-ou en équilibre.
http://www.lecroisic-infos.fr/puigaudeau-discussion-sur-un-budget-sincere-et-ou-en-equilibre-1-21-790.html
Le Club de réflexion rappelle qu'il était favorable à ce lotissement et explique en détails pourquoi il considère que ce budget n'est pas sincère.

Des artifices pour équilibrer le budget

Selon le Club de réflexion « Le prix d'achat des terrains ayant été mal négocié et d'un coût trop élevé, la liste majoritaire a donc usé d'artifices pour présenter un budget équilibré » :
En effet le budget proposé a été établi avec les terrains destinés aux primo-accédants mais aussi des terrains inconstructibles et des terrains destinés à une autre fonction (logements sociaux collectifs et équipement médico-social), et elle a considéré une recette liée à la vente à Saint-Jean-de Dieu « alors qu'elle connaissait la position de cette fondation et savait pertinemment que cette opération ne se réaliserait pas ».
Le groupe effectue sa démonstration comme suit :
« Montant de l'achat par la Commune (voir plan des terrains délimités par un trait rouge)
- zones constructibles 34 513 m2 x 80,00€ = 2 761 040€
- zones inconstructibles 19 378 m2 x 3,50€ = 67 823€
53 891 m2  pour 2 828 863€

Les zones inconstructibles comprennent des zones naturelles sensibles, des zones humides, la zone paysagère de 25 mètres et le cône de vue sur le manoir de Kervaudu.


Il rappelle que l'estimation des Domaines pour l'ensemble de ces terrains était de :
53 891 m2 x 35,00€ = 1 886 185€
Et indique que : le budget proposé a été établi non seulement en prenant en compte les terrains destinés aux primo-accédants mais également en intégrant :
- un terrain de 4 472 m2 pour les logements sociaux collectifs (au nord de la rue de Kervaudu)
- un terrain de 5 897 m2 destiné à la construction d'un équipement médico-social (Saint-Jean-de-Dieu) et comprenant une zone humide l'ensemble des surfaces non constructibles

Nota: une surface de 12 177 m2 pour réserve foncière reste à l'actif de la commune.

Pour le groupe d'opposition qui reprend l'argumentation développée au conseil municipal « le prix du mètre carré figurant au budget a été calculé sur une moyenne de 52,50€ et non pas sur le prix d'achat des terrains constructibles (80,00€) auquel il faut ajouter les travaux de viabilisation ». On se souvient que le premier adjoint avait répliqué « notre méthode c'est la moyenne ! Nous, notre choix c'est la moyenne. Nous, on prend les chiffres qui permettent aux jeunes de rester sur la commune. 52,5 €, ils restent ou c'est à 80 € et ils partent ».

En réserve foncière

Le Club ajoute et souligne : « Avant la tenue du conseil municipal du 18 mars 2013, jour de présentation de ce budget, contrairement à ce qu’elle affirme, Madame le Maire connaissait la position de Saint-Jean-de-Dieu de ne pas donner suite à l’achat du terrain (1 503 735 €) » précise le Club de réflexion, expliquant que le sujet avait été évoqué en commissions d'attribution des lots et des finances, lesquelles s'étant tenues avant le conseil.

« Ces deux commissions s’étant tenues avant le conseil municipal, ce terrain ne devait pas figurer au budget mais être mis en réserve foncière, et sans cette vente le budget est déficitaire » conclut le Club de réflexion.
 

30/04/2013 | 7 commentaires
Article précédent : « Michèle Quellard a marié deux grands garçons au Croisic »
Article suivant : « Conseil municipal : clause de résiliation partielle et fureur totale de l'opposition »

Vos commentaires

#1 - Le 01 mai 2013 à 12h05 par Catherine Fabre, Le Croisic
Si je compare le prix d'achat de ces terrains 2 828 863€ et le prix estimé par les domaines 1 886 185€, il y a une différence de 1 000 000 d'euros. Une paille!
Mme le Maire ose affirmer que la commune a réalisé une excellente opération financière!
#2 - Le 01 mai 2013 à 20h13 par Sandra, Le Croisic
A l'école primaire on nous apprenait en calcul à ne pas additionner les choux et les carottes.
C'est pourtant ce que fait l'équipe en place.
Mais il est vrai qu'avec l'âge les bonnes règles s'oublient!
#3 - Le 02 mai 2013 à 08h33 par Marc Secher, Le Croisic
Si je comprend bien, on réalise un lotissement pour les jeunes et comme le budget est déficitaire on "traficote" pour le mettre en équilibre.
Et ce sont encore les contribuables qui devront payer toutes ces frasques!
Ou est la transparence?
Encore heureux qu'il y ait des conseillers municipaux soucieux de l’intérêt général.
Honte à la majorité.
#4 - Le 02 mai 2013 à 09h16 par poupoupidou
Madame le Maire continue *****MODERATEUR**** devant sa majorité béate d'admiration qui cautionne cette absence de transparence
je ne sais pas pourquoi ces 2 conseillers municipaux continuent de s'égosiller car ils ne sont jamais entendus
c'est ça la démocratie croisicaise
#5 - Le 02 mai 2013 à 09h21 par leblanc
si j'ai bien compris, pour le moment, il manque 1 500 000 € de recettes dans ce budget ?

aucun conseiller de la majorité ne réagit ? même pas l'adjoint aux finances et sa subdéléguée !!!!

drôle de façon de gérer les finances de la ville
#6 - Le 02 mai 2013 à 16h22 par Valentin Courant, Le Croisic
C'est devenu une habitude.
Pas un conseil municipal *********MODERATEUR**********
Il est clair que Madame le Maire connaissait la position de St Jean de Dieu de ne pas donner suite à l'achat du terrain.
Et hop, pas de problème, elle prévoit cette vente dans le budget. Elle pense que les croisicais n'y verront que du feu.
C'est raté!
#7 - Le 01 juin 2013 à 13h27 par Sebileau François, Le Croisic
J habite rue Surcouf et je préférais le chant des aigrettes et des hérons ,je pense maintenant que le chant au sujet de se lotissement sonne de plus en plus faut !A quand la prochaine partions ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter