Le Croisic Infos

Quand les piétons passent au vert, les automobilistes voient rouge

Ou comment faire cohabiter au Croisic les intérêts contradictoires des uns et des autres en période estivale. En effet, avec la saison qui s’achève, prend également fin l’opération « rues piétonnes » dans le centre historique. Il y aura de nombreux enseignements à tirer de cette première expérience, globalement positive. Avec l’installation de l’Office de Tourisme, rue du Pilori, elle a redynamisé toute une partie de la cité. Riverains, touristes, commerçants, chacun y a trouvé son compte. Mais la médaille a son revers : circulation, stationnement, accès. Avec une fréquentation en sensible hausse, rouler au Croisic, c’était un peu faire son chemin de croix. La prochaine étude de circulation initiée par la municipalité s’avère plus que jamais nécessaire.
La municipalité peut s’en féliciter : les objectifs liés à la mise en place des rues piétonnes sont atteints, peut-être même au-delà des espérances. Désertées par les voitures en journée, les rues piétonnes du centre-ville ont vu passer un flux continu de vacanciers, flânant sans avoir à prendre de précautions, profitant du charme de ces artères fleuries, s’arrêtant devant les bâtiments de caractères, sirotant un verre sur les terrasses. Une vraie ambiance d’été ! Côté animations, l’opération pourrait s’étoffer avec, par exemple, de petits concerts acoustiques, ce qui ajouterait une petite touche bucolique. Cela changerait un peu des marchés, braderies, vide-greniers et autres manifestations de ce type.
Autre satisfaction à mettre au crédit de Michèle Quellard et de son équipe, le succès du nouvel Office de Tourisme. Certes, il n’a pas pu bénéficier de tous ses aménagements pour ce premier été, mais il a comblé les vacanciers par son espace, la documentation et ses multiples services. Selon nos renseignements, la fréquentation est en augmentation par rapport à l’ancien O.T, mais cela devra être confirmé par Françoise Thobie, adjointe au maire en charge du tourisme. Ce service municipal aura lourdement contribué au succès des rues piétonnes. Les premiers échos font même état d’un possible renouveau du commerce.
Là aussi, la municipalité présentera un bilan et dressera des perspectives pour la prochaine saison. Elle devra prendre en compte une vision globale ce cru Croisicais saison 2010, qui avait parfois un peu le goût de bouchon. Le contraste entre les rues piétonnes, calmes et agréables, et les quais, par exemple, était souvent saisissant. Trouver des solutions ne sera pas simple.L'environnement Croisicais n’est pas malléable à souhait. La municipalité devra prendre les bonnes options dans le cadre du PLU et du Plan de Circulation.

Système vert, effets pervers
 
Car le citoyen, qu’il soit Croisicais ou vacancier, n’est pas prêt à abandonner sa voiture si facilement, surtout lorsqu’il ne trouve pas de places de stationnement aux points stratégiques. Et de se trouver parfois obligé de faire le triste constat que l’on obtient le résultat inverse que celui escompté. Ainsi, là où il faisait un petit kilomètre pour traverser le centre-ville, l’automobiliste a été contraint de faire tours et détours, augmentant très sensiblement la distance et la consommation en carburant. En moyenne, il fait trois fois le tour de la Place Dinan pour bien vérifier qu’il n’y a pas de… Places.
Dans certains endroits, c’était un peu l’anarchie circulatoire, notamment devant l’église. Piétons, cyclistes, voitures, scooters, quads, tout cela dans tous les sens, avec des conducteurs un peu perdus (pas de panneaux), alors que d’autres tentent le créneau impossible dans un trou de souris. Embarqué dans la galère, souvent surpris, l’automobiliste n’a d’autre choix que de subir. Et s’il a passé 15 minutes à faire chauffer le moteur sur le quai, il s’énerve, forcément.
Parce que dans la tendance « verte » des aménagements en ville, le piéton exerce un pouvoir absolu qui l’éloigne parfois du civisme le plus élémentaire. A ses yeux, tout devient piéton. On traverse le quai  sous le nez des voitures, on reste planté au milieu de la route près de l’hôtel d’Aiguillon,   on n'   emprunte pas les passages piétons pour contourner les ronds-points, on trace direct ! Ajoutons au tableau les cyclistes, qui semblent avoir leur propre code de route, et tous les autres usagers : fauteuils roulants, skates, patinettes, poussettes, etc. Les uns haïssant cordialement les autres, combien de cyclistes n’ont pas été invectivés, dans les rues fermées à la circulation, car le « roi piéton » pensait y régner en seul maître.
 
Le PADD trace la voie
 
Les décisions politiques, fussent-elles bonnes, ne peuvent s’accomplir sans un minimum de civisme et de courtoisie de la part des usagers. Les citoyens, leurs exigences et leurs besoins, doivent être pris en compte également. Dans ce cadre, le Plan d’Aménagement et de Développement Durable dresse des perspectives intéressantes. Ainsi, le projet de réalisation d’un grand parking paysager à l’entrée du Croisic, avec mise en place de navettes et d’un service de location de vélos, type « vélibs », pourrait être une bonne solution. Actuellement, la mairie propose une exposition sur le PADD dans le hall de l’hôtel de ville. La circulation en est l’un des axes prioritaires. C’est évident, la situation géographique et les particularités de la Presqu’île, font que l’urbanisme de la cité ne sera pas modifié en profondeur. Les aménagements amèneront les automobilistes à une utilisation plus douce de la voiture.
Car ce que l’on peut retenir de négatif cet été, c’est qu’il est dommage de créer des « poumons verts » à un endroit, quand on frôle l’asphyxie ailleurs
Auteur : Y.D. | 30/08/2010 | 22 commentaires
Article précédent : « Sur la vague des énergies renouvelables, le projet SEM-REV s’installe au Croisic »
Article suivant : « Jean Auffret, une figure historique du Croisic n’est plus »

Vos commentaires

#1 - Le 30 août 2010 à 23h14 par cyrano
Excellent résumé des problématiques croisicaises. Un article qui expose parfaitement les spécificités et les intérêts particuliers des uns et des autres. La circulation au Croisic est complexe. Trouver les bonnes solutions est un sacré enjeu si on veut respecter les avis de tous. L’intérêt public (au service du plus grand nombre) doit guider ce débat et ne pas se fonder sur les « ya qua faire ceci et faut qu’on fasse comme ça ». Le chemin risque d’être long et tendu. Il y a plus de coups de bâtons à prendre que de compliments à recevoir pour qui voudra résoudre ce problème.
#2 - Le 01 septembre 2010 à 17h19 par Oursin du Croisic, Le Croisic
Tout à fait d'accord avec l'article. Les zones piétonnes, je suis pour, mais il faut anticiper sur le flux que cela va provoquer en périphérie et sur le stationnement.
A ce sujet, dans notre belle cité, il y aurait des zones de droit et des zones de non-droit: un ami de passage s'est fait verbaliser cet été en centre ville car il empiétait sur le trottoir. Rien de plus normal et il a payé sans sourciller. Curieux, il a, ce même jour, fait un tour en centre ville et quelle n'a pas été sa surprise de constater que dans certaines rues les mêmes stationnements irréguliers n'étaient pas verbalisés. Il m'a même indiqué une rue étroite, en double sens, ou des véhicules stationnent sur les trottoirs, des deux côtés de la voie, y compris en permanence un camping car. Peut-être que les usagers de cette artère (rue Hervé Rielle) sont exonérés de respecter la règlementation? Un élu n'habiterait-il pas dans cette rue???? A suivre.....
Suivez mon regard!
Comme le disait Boris Vian:" il y a quelque chose qui cloche la dedans, j'y retourne immédiatement"
#3 - Le 01 septembre 2010 à 22h33 par Duffay Eric
Tout à fait d'accord avec l'article et avec Oursin... D'ailleurs, il paraît que la Police Municipale a cartonné tous les jeudis pendant l'été. Un vrai jackpot que de ne pas avoir de places de stationnement pendant le marché !
#4 - Le 02 septembre 2010 à 05h31 par Guillaume, Le Croisic
Bon article. Il y a effectivement du boulo et quelques prises de tête en perspective pour ceux qui vont s'atteler à ce travail. Réconcilier piéton, cycliste et automobiliste ne va pas être simple. Entre les piétons qui hurlent sur les cyclistes dans les rues piétonnes, qui ne prête aucune attention aux sonnettes de ces derniers et qui laisse leur chien traverser la rue (en laisse évidemment pour bloquer toute la rue avec le maître d'un côté le chien de l'autre et la laisse entre les deux)et les cycliste qui font un peu n'importe quoi sur les quais pour passer entre les voitures ou les doubler à droite on pressent très bien quelques maux de tête pour trouver une solutions qui aille à peu prés à tout le monde.
Bon courage et à l’été prochain pour voir comment ça avance.
#5 - Le 02 septembre 2010 à 07h41 par Clyde, Le Croisic
Avant de créer des commissions ou d'engager de grandes réflexions sur la circulation ne peut on pas prendre certaines décisions.
1- Ne pas interdire le statioonement des voitures sur le parking du 8 Mai et le parking de la place Dinan le même jour pour des manifestations.Pas trés compliqué, uniquement un probléme de planification.

2- La brocante du mardi devait se terminer à 13h. Pourqoi ce changement, qui a entrainé des difficultés de circulation et de statioonement.
Idem pour le marché.

3- Prendre un arrété municipal pour interdire la circulation, en contre sens, des vélos dans les rues avec sens interdit dans les zones 30, comme l'autorise le nouveau décret.

4-Interdire le stationnement des véhicules dans et devant la câle d'embarquement des bateaux, interdisant ainsi la mise à l'eau ou la remontée des bateaux pour les touristes ou les Croisicais.
Il n'est pas difficile et couteux de mettre un panneau d'interdiction devant la câle.

5-Retracer les places de stationnement sur le parking du 8 Mai.Cela évitera peut être les stationnements anarchiques dans les allées de circulation.

6-Pourquoi ne pas organiser un référendum sur le théme:
POUR OU CONTRE LES RUES PIETONNES

En résumé un début de démocratie
#6 - Le 02 septembre 2010 à 07h57 par Clara Bertillon, Le Croisic
L'oursin, ne soyez pas si naïf! La mairie prône l'intérêt général (voir l'édito "au rythme des marées") mais se réserve des intérêts particuliers. C'est très courant dans notre démocratie!
#7 - Le 02 septembre 2010 à 08h13 par Michel Templier
A clyde il y a eu un sondage sur lecroisic-infos dont voici le résultat

279 réponses (arrêté le mercredi 14 juillet à 0 h 00)
- Pour : 110 soit 39,40%
- Contre : 165 soit 59,10%
- Sans opinion : 4 soit 1,4%
#8 - Le 02 septembre 2010 à 08h21 par Clyde, Le Croisic
Vous avez raison de rappeler le sondage .
Mais la Municipalité n'en a pas tenu compte.
D'où l'intéret d'organiser un référendum officiel.
#9 - Le 02 septembre 2010 à 16h20 par Guillaume, Le Croisic
M Clyde je veux bien que la mairie prenne un arrêté pour la double circulation des véls mais il faudrait déjà savoir ou sont les zones 30. Car si vous relisez l'article sur ce sujet (onglet Actualité) vous verrais sur existe qql petits problèmes et que la mairie avait décidé de toute façon de ne pas sans occuper avant septembre.
Sinon je suis tout à fait d'accord avec vous il suffit d'un peu de bon sens pour ne pas programmer 2 animations bloquant les 2 parking le même jour, fallait-il juste y penser.
#10 - Le 02 septembre 2010 à 17h29 par cyrano
Si j’ai bien compris Oursin, pas de verbalisation dans une rue parce qu’un élu y habite (c’est malsain ces insinuations "suivez mon regard". Soit il sait quelque chose et il le dit, soit il ne sait rien et se tait).
Si j’ai bien compris Duffay, trop de PV le jeudi.
Clyde, rien à dire, il a des propositions et des arguments. Sauf la fin qui laisse entendre qu’il n’y a pas de démocratie. Rengaine habituelle mais c’est son droit.
Bon Bertillon, rien à ajouter. Toujours dans ses phrases laconiques, lapidaires et définitives : la mairie est une dictature, elle est méchante, etc. et bla bla bla. Rien de neuf sur le débat qui nous occupe.
Quant au sondage, je dirais plutôt une prise de température. Nous sommes loin du sondage sur un échantillon représentatif.
Pourquoi pas un referendum, je ne suis pas contre sur deux ou trois propositions de circulation. Bien sûr, certains remettront en cause les résultats s’ils ne leur sont pas favorables, mais au moins, chacun s’exprimera.
Bon, à voir les commentaires des uns et des autres, nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Je confirme que des coups à prendre dans cette histoire.
#11 - Le 02 septembre 2010 à 17h35 par Le gendarme
Oursin et Duffay sont favorable à des rues piétonnes ? Et vous Clyde ? Et vous Bertillon ? Moi, je suis pour aussi.
#12 - Le 03 septembre 2010 à 04h40 par Clyde, Le Croisic
Des rues piétoones peut être, mais pas à ce niveau.
Il faut laisser la circulation rue de l'Eglise et la rue des Cordiers pour maintenir un flux de circulation, dans le sens départ du Croisic, rue A.Briand.
Il y a eu trop de circulation renvoyée dans la rue du centre, entrainant de temps en temps un bouchon de l'Eglise au carrefour avec la rue du centre.

Je ne suis pas certains de l'intéret de rues piétonnes, les touristes préférant être sur le port.

Les élus en général avant les élections promettent toujours des référendums, pourquoi ne pas l'organiser pour une question qui interresse les Croisicais.
Sinon, une réunion publique sur ce sujet ou d'autres, peut être organiséé par la municipalité.

Mr Guillaume, attendre Septembre pour prendre un arrété, heureusement qu'il n'y a pas eu de problémes graves.
#13 - Le 03 septembre 2010 à 07h35 par Clara Bertillon, Le Croisic
A M. Cyrano
Bonjour M. le Professeur,
Nous ne pensions pas qu'en ce jour de rentrée scolaire nos interrogations écrites allaient être notées. L'année scolaire est longue et nous ferons tout notre possible pour nous améliorer. Afin que nous puissions avoir de bonnes notes, nous vous serions gré de nous faire parvenir votre corrigé. Merci d'avance pour votre mansuétude. Puisque nous devrons faire des travaux pratiques,ne pourrions nous pas nous déplacer rue Hervé Rielle et vous pourriez alors nous démontrer, in situ, nos erreurs.
Avec tout notre respect.
#14 - Le 03 septembre 2010 à 22h57 par Duffay Eric
Pas la peine de s'invectiver sur un sujet où chacun semble vouloir apporter sa pierre à l'édifice.
Oui , je suis pour les rues piétonnes, à conditions que le nécessaire ait été fait pour permettre aux automobilistes de se garer en périphérie. Ce n'est pas encore le cas. Et oui, je dénonce le zèle de la police municipale, surtout les jours de marchés qui ne s'est pas privé de remplir les carnets de pv pour des stationnements incorrects. La police municipale est une police aux ordres, qui sert des intérêts particuliers sur la commune, une police désarmée, qu joue les kékés, et veralise à la tête du client.
Ce n'est pas particulier au Croisic, c'est général, donc pas d'accusations contre la mairie, qui fait comme toutes les autres communes qui possède une police municpale. Heureusement, au Croisic, il y a la gendarmerie.
Les plus grands délinquants du Croisic sont les automobilistes, étonnants non ?
Et oui, je suis un peu énervé car moi aussi je me suis fait attraper pour cause de "pneumatique sur le bord du trottoir". Et si je ne suis pas un pro de l'orthographe, le pv était tut simplement illisible !
Allez, ça me passera, le débat est très intéressant.
#15 - Le 04 septembre 2010 à 13h11 par Guillaume, Le Croisic
M Clyde je suis tout à fait d'accord avec vous et c'est aussi ce que disais la fin de l'article précédemment recommandé. Attendre septembre pour prendre un arrêté alors que c'est cet été qu'on en avait besoin me semble bien ridicul. Circulant régulièrement en vélo je serai très attentif aux décision prochainement prises (enfin on l'espère).
#16 - Le 04 septembre 2010 à 16h08 par prudence labbé, Le Croisic
il y a belle lurette que les problèmes de circulation dans toute la presqu'île du Croisic, avec pistes cyclables (utilisables aussi par les handicapés en fauteuils roulants) et passages piétons distincts auraient dû être pris en considération et pratiquement résolus !
Il faudrait également fixer des limites à notre capacité d'accueil des touristes pendant l'été .
problèmes d'alimentation en eau potable mais aussi manque de toilettes sans compter les risques de pollutions pour le traict par les bateaux et les camping-cars qui doivent vider leurs excréments quelque part et où ?
quant à l'assainissement sur l'ensemble de la commune, qui n'est toujours pas terminé et qui demande encore 10 ans de travaux au rythme actuel de 400 000 € par an...
alors oui, il y a du boulot et des investissements à faire avant d'attirer les touristes par des animations si nombreuses qu'elles défigurent le paysage et polluent l'atmosphère !
#17 - Le 05 septembre 2010 à 13h43 par Cyrano
Bertillon,
Sans commentaires mais Navrant.
#18 - Le 19 septembre 2010 à 07h44 par lamballe robert hilaire, Le Croisic
Citoyens. Regardez Vous,regardez moi
Sommes nous les mêmes au volantde notre superbe auto!!Que,au volant(sic)de notre magnifique bicyclette??
Et,cette jeune Maman avec son Bébé dans son landeau! Eh,et le code de la route; alors... Alles, regardez cette Grand Mére,Elle ne serai pas mieux chez elle,a cette heure,surtaout avec son tricycle! Bientôt;il leurs faudra des parkings??
Zut!Avec tout celà. J'ai oublié mon journal! Là. J'en ai pour quelques minutes; Oui, Oui, Je sais,je gêne...
Encore un raleur, Eh... Je suis Croisicais...Moi Mossieur ????
#19 - Le 20 septembre 2010 à 09h42 par lamballe robert hilaire, Le Croisic
suite... Citoyens

Deux fautes dans votre texte. C'est trop.
Vous me le recopierez dix fois.
A moins que!
Pour votre pénitence,ferez,le tour de la Côte a pied
Certes,une grande marche jusqu'aux murailles de la pointe
Dans quel sens,s'il vous plaît??
#20 - Le 21 septembre 2010 à 19h38 par Guillaume, Le Croisic
Alors, cher Lamballe, j'ai absolument rien compris... C'est normal ? Ou alors nous ne sommes pas de votre galaxie ?
#21 - Le 23 septembre 2010 à 18h49 par lamballe robert hilaire, Le Croisic
GUILLAUME. Non, je ne suis pas E.T. mes quelques mots ci-dessus. N'avaient pas l'intention de Vous obliger à quitter notre planête pour en rechercher la réponse. Il s'agissait tout simplement de tolérance
Oui. car,lorsque nous sommes piétons cyclistes ou automobilistes .Avons nous le même comportement??
Qu'en à la longue marche et le sens de circulation autour de la grande côte?
Sens unique peut être! mais:vers le Levant ou le couchant??
Ou, par le milieu.Mais, celà est-il bien raisonnable??
Cordialement R.H.L.
#22 - Le 24 septembre 2010 à 00h13 par F.JACOB, Le Croisic
Désolé Cher lamballe, veuillez excuser mon illettrisme; Mais comme Guillaume je ne suis qu'un pauvre terrien cherchant son chemin entre les sens interdits,les rues piétonnes,la bonne définition d'une voie en zone 30;Alors comprenez nous, votre prose nous laisse sans voix (et sans voies!)
Salutations
FJ

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-WebSalon Chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter