Le Croisic Infos

Réfection des équipements sportifs : les tennis d’abord, la piste d’athlétisme attendra

Le vote des lignes de budget supplémentaires, débattu lors du dernier conseil municipal, a donné l’occasion à un élu de la liste « Mieux Vivre le Croisic », Thierry Blanchet, d’aborder le sujet de la réfection des certaines installations sportives du Croisic. Ainsi, la municipalité a décidé de créditer la somme de 22 000 euros pour la rénovation des cours des tennis, alors que l’élu et le sportif, demandait à ce que la mairie prête plus d’intérêt à la piste d’athlétisme qui fait bien triste mine.

Après s’être étonné du montant des réajustements budgétaires et demandé une meilleure appréciation dans les prévisions financières de la commune, Thierry Blanchet est venu sur un terrain qu’il connaît bien. Gérard Le Cam, après lui avoir répondu que les corrections budgétaires ne représentaient en tout et pour tout que 0,28 % du budget de la commune, engendrées notamment par des dépenses de téléphone plus importante que prévues, a cédé la parole à Claude Decker pour le volet sportif.
En effet, Thierry Blanchet s’est inquiété de l’état dégradé de la piste d’athlétisme. En ce jeudi 25 novembre (voir les photos), il est d’ailleurs parfois difficile d’identifier les limites de la dite piste sur le stade de Constant Germont. « J’ai le témoignage de quelques sportifs et de coureurs de fond qui viennent s’entraîner que la piste et qui se plaignent de son état dégradé », indique Thierry Blanchet, accessoirement compétent en la matière puisque président du Running Club Croisicais.
Mais Claude Decker n’en démord pas : la piste d’athlétisme n’est pas une priorité, aussi obsolète soit-elle. « C’est plus un problème de bonne utilisation, elle n’est pas en si mauvais état, si ce n’est là où il y a le passage des footballeurs. Nous allons trouver des solutions. À long terme, il faudra envisager la réfection de la piste d’athlétisme, mais pour le moment, les coureurs que je connais et qui la pratique en sont satisfaits », indique l’élu. Les 22 000 euros d’allocations budgétaires supplémentaires seront donc consacrés à la rénovation des courts de tennis, qui paraissant pourtant de visu en bon état. « Il y a des fissures et des trous qui dégradent le revêtement », se justifie Claude Decker.
Les courts de tennis seront donc remis à neuf. Quant à la piste cendrée, déjà d’un autre âge, elle attendra. À la vie comme à la télé, y’a pas photo entre les stars de la balle jaune et les forçats de la route. Décidément, les coureurs ne sont pas très gâtés en ce moment au Croisic

Auteur : YOANN DANIEL | 26/11/2010 | 2 commentaires
Article précédent : « Le Carnaval cherche son chemin et un nouveau souffle »
Article suivant : « Collecte des ordures ménagères : les privilèges baulois font grincer des dents »

Vos commentaires

#1 - Le 27 novembre 2010 à 18h08 par Marie, Le Croisic
Les priorités sont claires: la piste d'athlétisme sert aux coureurs, qui souvent habitent ici, alors que le tennis, sport plus "noble", sert aussi l'été pour les touristes. Quand la municipalité aura décidé de s'occuper un peu des gens qui habitent toute l'année au Croisic et pas que des touristes nous aurons peut-être une nouvelle piste
#2 - Le 28 novembre 2010 à 10h54 par Oursin du Croisic, Le Croisic
Entre"le poids des mots" et "le choc des photos", y a pas photo!!!

Devinez quel est le sport pratiqué par l'élu en charge des sports?

De plus avec un 1er adjoint tout tourisme, messieurs dames les coureurs vous pouvez toujours courir!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter