Le Croisic Infos

« Tempo » jouera haut de gamme avec la mairie

La convention de partenariat qu’Art et Balises, par son président Yann Barailler Lafond, et la municipalité, par Michèle Quellard et Danièle Charlot, ont signée le 12 février, c’est l’intelligence et la bonne volonté au service de la culture de qualité à portée du plus grand nombre. Une partition jouée à quatre mains, dans le bon tempo, en évitant les fausses notes, et pour tendre vers l’excellence.

Il n’aura fallu que deux éditions pour que le festival « Tempo », initiée par Art et Balises, s’élève au rang des rendez-vous les plus appréciés par les passionnés de musique classique et de piano. Mais pas seulement ! Car les organisateurs ont également réussi le tour de force d’en faire un événement populaire. Alors que le Conseil Régional encourage les festivals à se tourner vers la jeunesse, vers la promotion de nouveaux artistes, vers les « éloignés de la culture », vers des partenariats de coproductions, Tempo répond déjà à la plus grande partie de ces critères.
La convention qui vient d’être signée, c’est avant tout la reconnaissance du travail accompli. C’est aussi un encouragement à poursuivre. C’est enfin une ville qui encourage ce qui concourt à son prestige, car comment ne pas s’impliquer au risque de quelques anicroches comme ce fut le cas avec l’occupation de l’ancienne criée pour cette troisième édition ? Pour Art et Balises, c’est l’assurance d’une épaule solide , et d’une sérénité certaine à composer les prochaines partitions. Tous souhaitent que l’accord soit parfait.
Le rendez-vous du « pur son », comme disent les jeunes, est fixé du 5 au 8 mai. Pas de mur de son, sous l’ancienne criée, mais quelques briques noires et blanches, à faire dresser les poils. Yann Barailler Lafond promet une programmation internationale avec de nombreux virtuoses. Le président insiste également sur les moments de partage avec le public, qu’il soit Croisicais ou qu’il vienne d’ailleurs. Michèle Quellard se félicite que le festival, avec sa politique tarifaire, permette de faire découvrir à tous un répertoire trop souvent consacré à l’élite culturelle et intellectuelle.
À l’occasion de la signature de la convention, Romain David a donné un petit récital dans une salle du Soleil Royal qui, acoustiquement, est aussi accueillante avec les notes du piano qu’avec les envolées lyriques des élus. Plus globalement, Art et Balises ouvre peut-être la voie à d’autres types de partenariat entre le tissu associatif et la collectivité.

 

Auteur : YD | 23/02/2011 | 2 commentaires
Article précédent : « La journée internationale de la femme avec « Le Croisic solidaire », mardi »
Article suivant : « Cinéma Le Hublot : le Larzac a réuni ! »

Vos commentaires

#1 - Le 25 février 2011 à 11h45 par Adeline LHONEN
Bonjour Adeline,
Je temets ci joint l'article de Yoann Daniel dans Le Crosic Infos, suite à la r&dception/signature du 12 février dernier.
Très bien écrit, il cite notamment le Conseil Régional (sans que nous en ayons parlé ensemble)!
Peut-être pourrais-tu le transmettre à Alain Graleepois ?
Bine à toi
J-Eric
#2 - Le 25 février 2011 à 17h57 par Arnaud, La Baule
Cette convention "c’est l’intelligence et la bonne volonté au service de la culture de qualité à portée du plus grand nombre" ??! On peut saluer une initiative mais là...
C'est d'autant plus difficile à comprendre comme façon de présenter les choses que, souvenez-vous (parce que ce n'est pas rappelé, bien sûr...), les organisateurs n'ont pas obtenu un week-end de pont comme les années précédentes. Une petit "claque" de la part de la mairie.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter