Le Croisic Infos

Un nouveau cœur pour redonner du souffle au Croisic

Le réaménagement du cœur de ville, débuté avec la construction de la nouvelle mairie, marquera le mandat de la majorité municipale. Entre préservation du patrimoine et architecture moderne, il insiste sur le caractère de la cité en invitant les automobilistes à se garer en périphérie, et en regroupant notamment les services publics. C’est ce qu’a rappelé Michèle Quellard lors de son inauguration officielle, samedi matin, en présence de tous les élus représentant les institutions qui ont participé au financement.

Christophe Priou, député-maire de Guérande et qui lors de son précédent mandat au Croisic avait ouvert la voie à ces aménagements, Christian Canonne, conseiller général, Danièle Rival et Adeline L’Honen, conseillères régionales, tous ont répondu à l’invitation de Michèle Quellard. Pour le maire du Croisic, cette cérémonie officielle, c’est une consécration, la concrétisation d’une volonté sans cesse réaffirmée de redynamiser le centre historique de la commune. C’est le chantier de cette première moitié de mandature.
Avant même le Plan d’Aménagement de Développement Durable, le Plan Local d’Urbanisme et le Plan de Circulation, Michèle Quellard a pris le pari de façonner le cœur de ville selon trois principes. Tout d’abord, donner la priorité aux liaisons douces avec le chemin piétonnier entre le port et la mairie. Les rues piétonnes lors de la période estivale s’inscrivent également dans cette politique qui met à l’écart les voitures. Développer au maximum le label « Petite cité de caractère » en permettant aux visiteurs de découvrir la richesse du patrimoine croisicais semble déjà être une réussite.
Ensuite, regrouper dans un secteur en retrait des quais, un ensemble de services. Cela a débuté par la nouvelle mairie, puis le déménagement de l’Office de tourisme dans la rue du Pilori, et enfin la réhabilitation d’un vieux bâtiment pour le nouveau bureau de la Police municipale. Une dernière greffe qui n’a pas fait l’unanimité, le coût de cette opération à cœur ouvert étant contesté. Samedi, Michèle Quellard n’a pas manqué de faire une mise au point, souhaitant « tordre le cou à la rumeur » et indiquant que le total des aides des collectivités et de l’Etat ne laisserait qu’une facture d’environ 30 000 euros à la charge de la commune, sur un total de 225 783 euros.
Et le maire de mettre en avant les arguments en faveur de cette réalisation : « recentraliser » ce service essentiel près de la mairie, offrir de meilleures conditions d’accueil au public et de meilleures conditions de travail aux agents (l’ancien Hôtel de ville n’étant plus adapté), normes PMR à respecter, opportunité de réhabiliter un vieux bâtiment remarquable. Le maire en a profité pour saluer l’action de la Police Municipale et de son rôle auprès de la gendarmerie, notamment pour la sécurité routière. Elle est désormais équipée de matériels performants.
D’autres services suivront comme la prochaine bibliothèque qui devrait trouver place au Foyer Emile Thibault, ou encore le prochain CCAS.
Enfin, en favorisant l’afflux des piétons vers le cœur de ville, en le rendant agréable à pratiquer (jardin, fleurissement, etc.), Michèle Quellard ne cache pas son ambition de voir le commerce reprendre du poil de la bête dans ces rues. Un défi économique dont il sera difficile de juger la réussite avant quelques années.
 

Auteur : YD | 13/09/2011 | 6 commentaires
Article précédent : « Conseil Municipal : démission de Patrick Hamon à la commission du SIVU Côte Sauvage »
Article suivant : « Rentrée scolaire : une classe en moins mais un service trois étoiles »

Vos commentaires

#1 - Le 14 septembre 2011 à 09h18 par petit monsieur, Le Croisic
Vive les subventions, notre municipalité, comme quelques autres d'ailleurs, fait une chasse aux subventions pour réaliser des projets, qu'elle seule juge utile. Dans le même temps en France, d'où viennent les subventions, on prône la rigueur budgétaire.
Les subventions ne sont pas pour certains des impôts, et ne contribuent pas aux déficits budgétaires.
On voit où cela a mené la Grèce et d'autres.
Je suis sur que pour le FORUM, il en sera de même, d'autres solutions, à plus long termes, moins coûteuses et moins prestigieuses, existent.

Enfin, selon la définition croisicaise de la Démocratie, on est élus, on fait ce que l'on veut et on discute après, éventuellement.
#2 - Le 14 septembre 2011 à 09h20 par petit monsieur, Le Croisic
on peut ajouter que le passage de la LADURE est une idée du précédent municipe.
Rendons à César ce qui est à César!!!
#3 - Le 16 septembre 2011 à 23h01 par Petimoi, Le Croisic
Bien d'accord avec "petit monsieur" Ca m'énerve d'entendre que je suis redevable de plus de 24000€ de dette.
Peut-être et même j'en suis sûr, le municipe est-il très fier de ne pas augmenter les impôts locaux... je comprend bien cela puisque nous allons le payer par nos impôts sur le revenu, la perte de notre pouvoir d'achat la baisse des retraites l'augmentation du chômage etc...
Ce municipe dépense notre argent sans aucune vergogne!!!!!
#4 - Le 17 septembre 2011 à 06h50 par Clyde, Le Croisic
Je lis dans votre article que Mme le Maire souhaite " tordre le côut à la rumeur " en indiquant que le total des aides des collectivités et de l'état ne laisserait qu'une facture d'environ 30 000 Euros à la charge de la commune.
Une info sérieuse pour Mme le Maire et son équipe : toutes les aides de l'état ou collectivités ou encore fonds parlementaires sont issues des impôts payés notamment par les habitants du Croisic.
Il faudra d'autres aides à Mme le Maire pour réaliser la maison médicale et le forum, mais là la crise est arrivée et j'espére que l'état mettra en adéquation son discours et ces actes en n'accordant pas des aides à des projets qui ne sont pas prioritaires.

D'ailleurs 2 projets qui vont encore un peu plus vider le centre du Croisic et les pulsations du coeur de ville vont se ralentir sérieusement. Pourtant Mme le Maire souhaite redinamiser le centre.
#5 - Le 20 septembre 2011 à 06h34 par Crabe, Le Croisic
Madame le maire formule le vœu de voir le secteur se dynamiser commercialement et le journaliste d’affirmer que le temps est nécessaire pour pouvoir voir se concrétiser cette ambition.
Illusion naïve ou formule politique médiatique ?
Avant de parler d’activité commerciale, il faudrait penser « marché » puisque pour que le commerce se développe, il est requis de disposer d’un marché. Or, qui dit marché, doit penser « acheteurs », soit population, soit démographie. CQFD.
Comme la population croisicaise diminue et ses caractéristiques bien particulières – profil âgé avec des normes de consommation précises – il est bien difficile d’imaginer que le « marché » soit au rendez-vous à travers des initiatives individuelles, si elles se présentent.
Existe-t-il des entrepreneurs courageux pour investir dans un marché qui se rétrécit ?
Ne faudrait-il pas, avant de formuler un vœu pieux, intervenir et agir pour inciter et surtout aider les initiatives entrepreneuriales dans la commune ?
D’ailleurs que fait-elle la mairie en ce sens ?
Combien d’installations ont été réalisées sur la commune pour développer l’emploi depuis trois années ?
Combien d’emplois ont été crées au Croisic au cours de ces dernières années ?
A moins qu’il faille dire : combien d’emplois ont disparu dans la commune ?
Il ne faut pas oublier que l’inauguration célébrée fait partie de toute une série de dépenses ou investissements à labéliser comme « non productifs » et pour parachever le tout le « Forum » se rangera aussi dans cette catégorie.
#6 - Le 21 septembre 2011 à 15h22 par l'exilé, Le Croisic
Comme je partage votre analyse Crabe .Un marché riquiqui plus de poissonnerie Pas de création d'emploi ds la ste civile mais ds la territoriale à la mairie il y en a eu!!! directeur d'OTSI personnel d'OTSI au 35h et en congés pendant la saison obligeant des embauches saisonnieres (là mieux vaut me taire!!!!) service ceci service cela et ma conclusion sera la même que crabe que de l'investissement "non productif".Juste un petit conseil les finances de la ville c'est le même principe que vos finances persos Mme le Maire ne pas vivre au dessus de ses moyens faire si l'argent est la et gare AU SURENDETTEMENT je crois que vous avez su faire ds une autre vie?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-WebSalon Chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter