Le Croisic Infos

Une année 2010, signée Xynthia

Le 28 février est la date qui restera comme le moment le plus marquant de cette année 2010. Cette nuit-là, la mer poussée par les vents et un très fort coefficient de marée envahit les quais du Croisic et sème la panique des côtes charentaises à la Loire-Atlantique. Xynthia vient de bouleverser à jamais les règles en matière d’urbanisme, d’aménagement du territoire et d’écologie.

Décidément, les prénoms féminins jonchent la triste histoire des fléaux qui s’abattent sur la Bretagne et le Grand-Ouest. Après l’Amoco, Erika, et quelques tempêtes joliment intitulées, voici venue Xynthia, née dans la nuit du 27 au 28 février 2010. Un acte de baptême bien arrosé, puisqu’au Croisic comme ailleurs, on a sérieusement bu la tasse !

Dès 6 h 00 du matin, lecroisic-infos mettait en ligne les premières photos des inondations (article titré : Quand la mer monte…) prises du côté de la rue du Flot et de la rue de la Douve (qui porte bien son nom elle aussi). Mais encore au petit matin, alors que les camions de pompiers prenaient place sur les quais pour pomper l’eau, il était bien difficile de prendre toute la mesure de la catastrophe. 43 morts, des centaines de blessés, des milliers de sans-abri.

Depuis Xynthia est au centre de toutes les conversations, de toutes les décisions prises dans les projets d’aménagement des communes, dans tous les débats politiques locaux. Xynthia plombe tous les budgets communaux, augmente les primes d’assurances, freine les projets. Souvent par précaution et bon sens, parfois comme prétexte douteux, Xynthia a changé la donne, semé le doute, et provoque encore des hésitations. Car si l’on a mis quelques pansements sur les cicatrices et les failles révélées par la tempête, il y a encore beaucoup de travail à faire avant que ne succède à Xynthia une autre peste.

Ne cherchez pas. Xynthia, c’est le prénom de l’année 2010 ! Et soyez assurés qu’il sera encore à la mode en 2011.

Auteur : Y.D. | 01/01/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Le chef du Centre de Secours croisicais tire la sonnette d’alarme »
Article suivant : « Anaïs Lelièvre et l'Erika, du blanc et du noir sur la palette de l'artiste »

Vos commentaires

#1 - Le 04 janvier 2011 à 11h15 par rollando, Le Croisic
Xynthia ? la sentinelle n'a rien vu !

"Le Croisic, Sentinelle de l'Atlantique
Donnez de la hauteur à vos projets" sur (http://hippocampeinfo2.over-blog.com/)

► dans les nuages ?

« Sentinelle de la mer par sa position avancée dans l'océan, la ville porte une conscience collective qui se fonde sur un futur à imaginer.... » sur http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/26/21/81/promo-le-croisic/le-croisic-documentaire.PDF

► Alors, en route vers le futur !mais, où va-t-on ?

« La volonté est ici fortement exprimée de conserver les activités liées au monde maritime... »

► Peut être, mais que fait-t-on ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter