Le Croisic Infos

Une bouteille dans la mer de Gaza, Hublot d’or ''De la page à l’image''

Mardi 18 octobre s’est clôturé le festival croisicais « De la page à l’image ». Les spectateurs ayant vu le dernier film projeté des vents contraires ont eu le plaisir d’assister au débat qui s’en suivit avec Jalil Lespert son réalisateur. Les récompenses données par le jury répondaient aux attentes du public venu encore une fois nombreux pour cette dernière séance.
Thomas Chabrol Valérie Zenatti
Thomas Chabrol Valérie Zenatti

Parallèle à l’actualité médiatique, le jury officiel « De la page à l’image » a donné le Hublot d’or au film de Valérie Zenatti : Une bouteille dans la mer de Gaza. Le film retrace, à travers des correspondances, le conflit israélo-palestinien. Un film qui permet d’éveiller notre curiosité à travers la réalité que vivent deux jeunes : Israélien et Palestinien. On suit le rythme de leur vie bousculée par les chars, attentats, intifadas... C’est un film qui transporte au-delà du prisme de l’actualité quotidienne. Un succès qui s’est fait après de longues années, puisqu’il aura fallu 5 ans à Valérie Zénatti pour écrire le roman et 12 ans pour faire le film. C’est très émue qu’elle reçoit le Hublot d’or.
Le Jury Jeune Public, composé de lycéens, a récompensé le film de Jalil Lespert : Des vents Contraires. Un film adapté du roman d’Olivier Adam. Magnifique film qui raconte l’histoire d’un père de famille confronté à l’absence de sa femme disparue et de la difficulté de vivre avec ses enfants face à tout ça. Un casting très bien organisé qui donne un ton positif à une histoire pourtant dramatique. Jalil Lespert souligne qu’il « ne souhaitait pas enfermer le film dans un registre de film d’auteur, noir ou populaire. C’est pour ça que j’ai choisi des acteurs plutôt solaires autour de Benoit Magimel. Le sujet était déjà dur j’avais envie de contrebalancer tout ça avec la lumière, des acteurs solaires. Puis surtout c’est un peu l’occasion de travailler avec les gens qu’on aime ».
Le prix Chabrol a été décerné au film de Marjane Satrapi : Poulet aux prunes. Formidable adaptation de sa BD qui met en exergue l’égocentrisme des artistes à travers l’histoire de la mort rapide d’un homme qui n’a plus le goût de vivre. On regrette cependant que l’équipe du film ne soit pas venue au Croisic.

Jury jeune public et Jalil Lespert
Jury jeune public et Jalil Lespert
Auteur : SD | 19/10/2011 | 2 commentaires
Article précédent : « « Je suis à l’Ouest » »
Article suivant : « Un cycle de 5 conférences pour l’année de la Bretagne au Croisic »

Vos commentaires

#1 - Le 23 octobre 2011 à 18h43 par carteajouer, Le Croisic
Ah quel beau Festival, vraiment ! c'est la première année que je peux y venir en intégralité, quel beau programme, que de bons films !
Un grand bravo au directeur, qui et beaucoup de spectateurs se le disaient dans les files d'attente à chaque soirée, se démène et gère tout cela merveilleusement.
On en veut encore et encore, on regrette que ce soit déjà fini !
Seul reproche : la chaleur dans la salle... c'était parfois intenable, mais c'est vrai que la salle était comble à chaque fois.
Le Croisic peut être fier d'avoir un tel évènement culturel !
#2 - Le 01 novembre 2011 à 11h28 par le Hublot, Le Croisic
UNE BOUTEILLE A LA MER sortira en salle le 28 Décembre prochain, quant à DES VENTS CONTRAIRES il sortira le 14 Décembre !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction 06 67 10 27 00  |   Nous contacter