Le Croisic Infos

Une cinquantaine de personnes pour une conférence pédagogique sur Natura 2000

C’est à l’invitation de l’association DECOS que Philippe De La Valle, coordinateur du bassin de Guérande pour Natura 2000, est venu à la salle des fêtes de Batz-sur-Mer, mercredi soir, pour un exposé sur le rôle de ce plan de conservation de la biodiversité à l’échelle Européenne. Une cinquantaine de personnes ont pu apprécier des explications claires et à la portée de tous. Les communes du Croisic et de Batz-sur-Mer sont particulièrement concernées par Natura 2000.

Natura 2000 c’est un réseau de sites terrestres et marins Européens qui se décline en deux directives. La directive « Oiseaux » qui date de 1979 avec des zones de protections spéciales. La directive « Habitat » qui date de 1992 avec des zones de conservations pour les espèces végétales et autres espèces de faune (telles que la loutre, le loup, l’ours). Natura 2000 est une obligation Européenne ! En effet, faute d’avoir fait les efforts nécessaires à la fin des années 90, la France a été condamnée à payer de lourdes amendes.
En Europe, il y a 5000 sites répertoriés dans la directive « Oiseaux », et 21612 sites dans la directive « Habitat », ce qui représente 13,5% de la surface de l’Union. En France, il y respectivement 1334 et 371 sites, soit 12% du territoire et 98000 km2. En Pays de la Loire, on tombe à 4% de la surface contre 20% en région PACA. Sur le bassin de Guérande, géré par Cap Atlantique, on compte 4500 ha répartis entre les dunes, le traict du Croisic et la côte sauvage.
Natura 2000 se donne des objectifs et des impératifs de résultats dans la conservation ou l’amélioration de l’habitat et des espèces communautaires. Pour cela, il faut prendre en compte les activités humaines, notamment les activités économiques et les activités de loisirs. « C’est pour cela qu’il y a parfois des incompréhensions, surtout en milieu rural. Natura 2000 demande beaucoup d’explication, mais au final chacun doit être gagnant. Par exemple, les zones de marais salants sont protégées par la directive Habitat. Sans activité salicole, c’est tout un écosystème indispensable à plusieurs espèces végétales et animales qui disparaîtraient », explique Philippe De La Valle. Ainsi, à Batz-sur-Mer, l’association a beaucoup œuvré pour convaincre tous les acteurs de faire classer la côte sauvage. La concertation a lieu dans un comité de pilotage qui regroupe les administrations, les collectivités, les associations, les organisations socio-professionnelles, les scientifiques et les usagers.
En Presqu’île, le milieu des « Dunes grises » revêt un intérêt tout particulier car il tend à disparaître au niveau Européen. Pour la végétation, une espèce est inscrite à l’index 2 des plantes à protéger, c’est l’oseille des rochers. Pas moins de 43 espèces d’oiseaux font l’objet d’une protection par Natura 2000. On y trouve notamment la Barge à queue noire Islandaise dont il ne subsiste plus que 45000 individus sur la planète avec 10% d’entre-eux sur le traict du Croisic. Plus exceptionnel encore pour le Gravelot à collier interrompu dont il reste une dizaine de couple en Loire-Atlantique qui nichent dans les marais salants abandonnés. Il y aussi l’Avocette élégante qui a construit 500 nids sur le marais de Guérande mais il y a seulement 50 jeunes qui ont pu prendre leur envol.
A l’issue de son exposé, le coordinateur de Natura 2000 a pu échanger avec une assistance très concentrée et intéressée. Bien entendu, ce sont les rapports entre l’impact des activités et la conservation des espaces naturels qui suscitent le plus de débats. Au fil des années, Natura 2000 essaie de trouver les bons compromis. Cela passe certainement par beaucoup de pédagogie comme c’était le cas lors de cette conférence.
Pour plus de renseignements : Association DECOS (Le Croisic, Batz-sur-Mer, Le Pouliguen), 21 Grande Rue, 44 490 Le Croisic, tel : 02.40.15.76.03

Auteur : Yoann Daniel | 23/04/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « L'association Défense de l'Environnement de la Côte sauvage cherche « des solutions mesurées et progressistes » »
Article suivant : « Une petite vague de militants anti-marée noire à Batz sur mer »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter