Le Croisic Infos

Une foule impressionnante pour fêter la mer

Rarement on aura vu autant de monde sur de la Place d’Armes et des pontons de l’Estacade pour la traditionnelle Fête de la mer. Lundi 15 août, la Vierge Marie et le soleil étaient également aux côtés des marins, des bénévoles de la SNSM, de la délégation des élus pour l’ensemble des festivités, de 9h00 à 1h00 du matin.

C’est sans doute le rendez-vous le plus attendu de la saison, au moins le plus traditionnel et le plus symbolique. 117 ans que les gens de mer consacrent ce 15 août au souvenir des péris en mer, au recueillement religieux, au partage avec les « terriens » et les citadins, au folklore et à la fête païenne. Une journée qui tient aussi à cœur des élus et des collectivités : de Michèle Quellard, maire du Croisic, à Christophe Priou, député-maire de Guérande, ils étaient bien présents pour les cérémonies et au départ du cortège nautique pour le dépôt de gerbes au large.
Le 15 août, c’est aussi une date très importante pour la SNSM. Le président, Daniel Guillou, mobilise ses troupes pour assurer l’intendance des bars et stands de restauration, la boutique tourne à plein régime, et la grande famille des sauveteurs en mer parcourt les rues du Croisic pour la grande quête. Pour la bonne cause, avec l’aval des autorités, ils reçoivent toujours un bon accueil dans les commerces.
Le 15 août, c’est également l’une des plus belles fêtes folkloriques bretonne de la Presqu’île, avec un superbe plateau à l’accent Cornouaillais cette année avec Quimperlé et Fouesnant. Néanmoins, les cercles celtiques locaux, Korollerien ar mor au Croisic et A greiz kalon de Guérande tiennent toujours le haut de l’affiche, emmenés par le bagad de la Presqu’île Ar Poullig Gwenn. C’est une foule très impressionnante qui a assisté aux spectacles et présentations, tout au long de la journée. Ils étaient encore plus nombreux pour accompagner le cortège lors du défilé en soirée. Et que dire de cette marée humaine, de la Place du 8 mai jusqu’au sommet du Mont Lénigo au moment où retentit le premier pétard du feu d’artifice ! Nombre d’entre eux sont restés assister au concert de « La Belle bleue », une création très originale qui a beaucoup plu.
Le 15 août, c’est la Fête de la mer. Le port célèbre ce qui fait son essence même, son glorieux passé, son présent entre pêche et tourisme, et espérons-le, son avenir. En 2011, la pêche ne nourrit plus les rêves des p’tits moussaillons en quête d’aventures humaines et d’activités lucratives, mais elle reste un métier très dangereux qui paie toujours un lourd tribut à la grande bleue. La plaisance, quant à elle, se développe, grignote ses anneaux sur les emplacements des chalutiers disparus. Entre skippers confirmés et marins d’eau douce, elle reste encore un loisir, ou selon certains pratiquants, « un art de vivre », dont on mesure difficilement l’impact sur le développement économique. Les deux activités doivent cohabiter au port et nourrir le même respect pour la mer. Cette journée est également là pour le rappeler.

Le 15 août, plus tristement, siffle également la fin de la récréation estivale. La saison, comme les jours, va aller décroissante. En espérant l’été indien.
 

Auteur : YD | 17/08/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Festival De la Page à l’Image : '' l’art est une affaire de vision'' »
Article suivant : « A nouveau cet été, « Le Croisic m’est conté »,à la criée »

Vos commentaires

#1 - Le 20 août 2011 à 23h31 par CAVELLEC, Saint-lyphard
Je tenais à vous remercier pour l'article cela fait plaisir de mettre les groupes folkloriques de la région à l'honneur ! en effet, nous travaillons toute l'année, ce n'est pas toujours facile, alors un compliment sur notre prestation cela remonte le moral des danseurs.
Annaig Cavellec pour le groupe A GREIZ
KALON de GUERANDE

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter