Le Croisic Infos

Vente du patrimoine : 700 signatures sur la pétition

Le collectif à l’initiative de la pétition demandant au maire, Michèle Quellard de surseoir à la décision de vendre une partie du patrimoine croisicais, dont l’Hôtel d’Aiguillon, vient de faire savoir dans un communiqué qu’il a reçu 700 signatures. Il entend maintenir son action.

 "La pétition « pour obtenir une réflexion collective sur l’avenir du patrimoine communal » qui circule actuellement au Croisic a déjà dépassé les objectifs de ses initiateurs… De plus, les événements nationaux apportent un éclairage particulier à nos problèmes locaux : l’État désirait mettre en vente l’Hôtel de la Marine à Paris ; un investisseur privé était prêt à le louer pour une durée de 80 ans ; à la suite d’une pétition lancée par une association « Les amis de l’Hôtel de la Marine », Monsieur le Président de la République à décidé de surseoir à ce contrat et de mettre en place une commission ouverte pour réfléchir à l’avenir de ce bâtiment. Madame le Maire du Croisic acceptera-t-elle de s’inspirer de cet exemple et d’organiser le débat public que nous souhaitons ? »

Auteur : YD | 11/02/2011 | 6 commentaires
Article précédent : « Mickaël Gauthier démissionne du conseil municipal ! »
Article suivant : « Plou… Belle la vue ! »

Vos commentaires

#1 - Le 12 février 2011 à 23h51 par marc
Que ses gens fassent une pétition, je m'en fous. mais qu'ils téléphone trois fois à ma grand mère, qu'ils la dérangent dans sa maison en lui foutant la pression pour qu'elle signe, qu'ils racontent que le ville veut tout vendre et qu'elle va détruire votre hôtel moche, je trouve cela grave. alors, le prochain bourgeois qui vient chez ma grand mère pour lui faire peur, de gauche, de droite du centre ou de la planéte mars, je porterais plainte contre eux au minimum. Je ne sais pas comment ils ont eu leur 700 signatures, mais si c'est avec ces mesures d'intimitation, je trouve cela dégue. Puisque ce site jouit à chaque commentaire, je compte sur lui pour publier le mien. ou, je mettrais mon grain de sel dans cette affaire. je ne suis pas croisicais, je m'en tape de vos histoires de cloche merle de vieux, mais je n'aime pas qu'on touche à ma famille.
#2 - Le 16 février 2011 à 19h05 par andre, Trepied
je suis tout a fait d'accord avec MARC
une pétition circule mais ou est la démocratie car lorsqu'on ne la signe pas on se fait interpeller en public avec tes propos qui dépassent l'entendement
il y a dans ces opposants qu'un souci de déstabilisation surement engendrer par le sentiment de ne pas avoir eu la majorité aux dernières élections municipales
un peu de dignité dans leurs propos et de respect de la vie privée d'autrui
la critique est aisée mais l'art est difficile que ces gens retournent à l' école réviser leurs mathématiques car j' ai toujours appris que un plus un font deux mais pas plus
par la même occasion un cours de politesse ne leur ferait pas de mal

allons les beaux causeurs arrêtaient vos critiques et présentaient vos projets mirobolants
ne jouaient pas à l'autruche la tête dans le sable et le cul en l'air
salutations
#3 - Le 17 février 2011 à 08h51 par arcroazig, Le Croisic
Qu'est ce qu'une pétition, messieurs les censeurs, il s'agit simplement de la manifestation d'un certain nombre de citoyens qui veulent tenter de faire passer leurs idées, face à une image de démocratie.

Quelle suite donnée à une pétition qui remplit ces objectifs? Simplement un referendum et sa suite logique
-Soit une démission (ex DE GAULLE!!)
-Soit un infléchissement de la politique critiquée.
Aura t-on cela? je n'y crois pas.

Quand aux pressions sur des citoyens, cela semble peu crédible, comme j'ai de la peine à croire que les reitres de la municipalité fassent des pressions pour empêcher les citoyens de signer.
#4 - Le 17 février 2011 à 09h01 par léxilé, Le Croisic
Après la tyrade de Padraig nous voilà avec une leçon de maths par André!je ne suis pas convaincu des facultés hautement mathematiques de l'équipe en place sauf que les additions ils connaissent on verra la feuille d'impots locaux, mais rassurez vous la municipalité ne sera pas mise en cause ce sera de la faute de l'état le transfert des charges .......Je vois très mal des personnes menaçantes faire cette pétition.Ce qui est menaçant pour vous c'est le résultat .Quant à votre "tableau " final attention de ne pas vous retrouver le cul en l'air.......
#5 - Le 18 février 2011 à 21h01 par iznogood, Le Croisic
Bien sûr "Ar croazig" que personne n'a embêté personne. Je pense moi que c'est une tentative de décrédibilisation. C'est bien commode la mère grand importunée par des méchants. Tout ça me semble cousu de fils blancs. Je connais suffisamment les responsables de la pétition pour savoir que jamais ils ne se seraient laissés aller à agir comme ça. Non je pense que Marc a été abusé (Peut-être), ou il connait qui a fait ça, et alors il pouvait intervenir directement ou il a été abusé par une personne "anti pétition" ou, plus probablement c'est de la manipulation car cette réaction vient juste à la lecture des résultats alors que la pétition est lancée depuis belle lurette.
#6 - Le 21 février 2011 à 19h24 par Choburat, Le Croisic
Marc je suis d'accord avec vous et je vous d'ailleurs vous raconter ce qui m'est arrivé dans le même registre. J'étais bien tranquille chez moi lorsque deux individus ont sonné chez moi et à peine la porte entrebâillée, ont mis le pied pour la bloquer et me menacer d'une arme à feu automatique. Leur but, vous l'avez compris, était de me faire signer la pétition. Ma bravoure dans cette affaire n'allant pas jusqu'à mettre ma vie en péril, je me suis exécuté. Le pire c'est que mon grand-père (manchot a dû signer du pied) et ma grand-mère (Alzheimer) étaient là également et que sans vergogne ils leur ont extorqué 2 signatures de plus. Heureusement que ma chienne Cricri, inconsciente du danger, a refusé de s'exécuter. Ah, j'oubliais, ces types étaient masqués et donc impossible à reconnaitre. Des voyous dangereux je vous dis !
Cependant, mon cher Marc, je n'ai pu faire autrement que de déceler dans votre prose, une profonde sensibilité tant cela transpire au travers de chacun des mots que vous écrivez. Nul doute que c'est par un excès de pudeur, qui vous honore, que vous n'osez davantage exprimer les sentiments qui vous habitent. Rassurez-vous, nous vous comprenons et je vais vous aider. Nous comprenons que vous aussi vous êtes sensible au charme de notre cité et que c'est grâce à des génération de croisicais qui, dans des temps immensément plus difficiles qu'aujourd'hui, ont su non seulement construire mais conserver notre patrimoine avec l'amour du travail bien fait. Vous aussi vous comprenez que c'est un devoir de faire notre maximum pour le conserver car il est des valeurs qui vaillent que l'on se batte pour elles. Que sommes-nous sans cela ?
Encore merci mon cher Marc. Nous marchions dans les ténèbres et grâce à vous nous avançons maintenant dans la lumière.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter