Le Croisic Infos

« Vivre Le Croisic » décide de souffler pour mieux respirer la campagne

C’est un surprenant dénouement qu’a connu l’assemblée générale de «Vivre Le Croisic», qui a rassemblé une vingtaine de personnes, vendredi soir, au Centre Médico-Social. En effet, l’association qui édite « La Lettre » et soutient les élus d’opposition de la liste Mahé est mise en sommeil suite à la proposition de son président, Frédéric Aubineau. Une pause nécessaire pour mieux rebondir selon les uns, un moment politique mal choisi pour s’endormir répondent les partisans de la continuité. « Vivre Le Croisic » attend son candidat aux prochaines municipales.

Comme l’a souligné l’un des 114 adhérents de l’association, on aurait pu s’attendre à beaucoup d’effervescence et une forte présence lors de cette assemblée générale, compte tenu du contexte politique très riche et de l’opposition clairement affichée de « Vivre Le Croisic » à la majorité municipale. Il n’en fut rien, bien au contraire. Gagnés par une certaine lassitude, n’ayant pas toujours les moyens financiers de tenir les objectifs (trois lettres publiées en 2010 au lieu des quatre prévues), toujours dans le flou quant au candidat et au projet qu’ils soutiendront en 2014, les administrateurs ont confessé leur impuissance temporaire à faire face aux exigences de la fonction.
Frédéric Aubineau lui-même, après avoir retracé les actions de l’association depuis sa création, a annoncé son prochain départ de la présidence pour « raisons de santé et professionnelles ». Il ajoute : « Depuis deux ans et demi, nous avons réalisé un travail fastidieux. Le comité de rédaction s’est beaucoup investi. Nous avons effectué de nombreuses vérifications sur le terrain. Nous avons fait des propositions. Mais ça prend beaucoup de temps, et ce n’est pas toujours facile pour les gens qui sont en première ligne ». Il justifie la mise en sommeil de « Vivre Le Croisic » : « Nous avons besoin d’un renouvellement pour redonner du dynamisme à l’association. Là, on risque l’essoufflement et de voir nos sympathisants et nos adhérents partir. On repartira de bon pied lorsque la campagne débutera, comme ce fut le cas à l’origine ».
Cette démarche est appuyée par le vice-président, Jean-Claude Guyard, et le secrétaire, Patrick Batude. « Il faut repartir sur un nouveau projet et renouveler nos membres. Ce n’est pas une extinction, loin de là », renchérit ce dernier. Pourtant, elle est loin de faire l’unanimité, notamment parmi les membres les plus récents. « Avec tout ce qui se passe, notre patrimoine, les annonces de Madame Le Maire, ce n’est vraiment pas le moment de nous mettre en sommeil ! », gronde une adhérente.
Alors qu’elle reconnaît « un réveil » de la population, le message délivré par l’association apparaît pour le moins… Paradoxal. Et Patrick Batude de reconnaître : « Oui, on le voit bien. Mais on a travaillé dur sur ces dossiers, et il ne faut pas se le cacher, on n’a pas eu de nouvelles adhésions ». Le président ajoute : « Il y a une révolte, mais est-ce que les gens sont prêts à nous soutenir ? Ce n’est pas sûr ». Une autre adhérente prend l’exemple de la pétition, refusée par de nombreux commerçants : « Ils ne veulent pas se mouiller ». Vivre Le Croisic fait l’apprentissage du fameux adage révolutionnaire : « Ce n’est pas parce qu’on est contre eux que nous sommes pour vous ».
Finalement, la décision de mise en sommeil temporaire a été votée par 9 voix pour, 9 abstentions et 2 contre.

Recherche candidat désespérément

« On roule pour qui ? "

De nombreux adhérents de l’association ne cachent plus leur impatience à l’urgence de mettre un nom à leur combat. Un avis qui n’est pas partagé par Jean-Claude Guyard : « Il faut y aller par étapes : nous travaillons d’abord contre quelqu’un. On verra ensuite ». Mais Gilles Allard met les pieds dans le plat : « Pour le moment, on est un peu dans le brouillard sur l’avenir. La question qui se pose à nous est claire : on roule pour qui ? Notre rôle, c’est d’aider nos élus au conseil municipal. Je vous mets en garde contre le sommeil définitif, nous sommes dans une situation ambigüe. Qui va aller chercher de nouveaux adhérents maintenant ? Aussi, une élection, ça ne se passe pas six mois avant le scrutin ! S’il y a des personnes qu’elles nous le disent tout de suite ».
Tous les regards se tournent donc vers Eric Mahé. « Je me prononcerais en avril-mai, pas avant. J’ai des décisions importantes à prendre sur le plan professionnel et privé. Je ne peux pas encore dire si je serais Croisicais dans deux ans. Et puis il y a autre chose : pour être candidat, j’en ai l’expérience, il faut de la gnaque ! Soit on y va franchement, soit on n’y va pas », indique-t-il.
Frédéric Aubineau réaffirme sa position : « Tant qu’Eric Mahé n’aura pas donné sa réponse, je ne chercherai pas d’autres candidats ». L’élu d’opposition conclut les débats sur une bien jolie formule : « C’est dommage de se mettre en sommeil. Mais pour le réveil, il suffit que le prince charmant arrive ! »

29/01/2011 | 9 commentaires
Article précédent : « Ventes immobilières, logements, hôpital : Le Croisic Solidarité en «opposition constructive » »
Article suivant : « Gérard Deslandes décoré de l’Ordre National du Mérite : Droite et Gauche unies dans un émouvant hommage »

Vos commentaires

#1 - Le 30 janvier 2011 à 03h49 par Marianne, Le Croisic
Cette mise en sommeil de l'association"Vivre Le Croisic"peut surprendre un bon nombre d'adhérents ou sympathisants,mais elle ne remet pas en cause les convictions politiques des membres qui la compose;
Qui dit sommeil,dit réveil pour de nouveaux combats avec les élus de l'opposition de la liste de Mr Mahé représentant TOUS par leurs votes les valeurs de" Vivre Le Croisic"
Il est logique que la flamme s'éteigne pour quelques temps;Certains ont donné beaucoup et continuent de s'exposer aux foudres de la majorité;Je salue Mr Batude, Mr Guyard,Mr Rochard,Mr Mahé et Mr Allard pour les batailles menées jusqu'à ce jour;Les premiers établissent un bilan très juste de la situation actuelle:Besoin d'un nouveau projet pour créer un intérèt certain auprès de la population;Quant à Mr Allard ,en fin connaisseur des rouages de la politique et des campagnes électorales il n'hésite pas à poser les questions qui fachent:Quel programme pour Le Croisic de demain,Quel tête de liste et quand?Des interrogations qui semblent être bien précoces mais il les justifient par le bon mot :BROUILLARD
#2 - Le 30 janvier 2011 à 08h15 par mouette pleureuse, Le Croisic
C'est très triste ce qui arrive à cette association. Qu'elle fasse un gros dodo et revienne faire rire la mouette.
#3 - Le 30 janvier 2011 à 08h21 par juliettelacroisicaise, Le Croisic
La solution était de démissionner le président.Cette association souffre des tergiversations de ce dernier dont les ambitions politiques ne sont pas en phase avec l'opposition municipale. Changez de président et repartez!
#4 - Le 30 janvier 2011 à 09h44 par léxilé, Le Croisic
Dommage,mais c'est tellement difficile de trainer des personnes.Ah les commerçants cela a toujours été des vrais boulets et des bénis oui oui!la preuve il n'y a même plus d'association.Mais bravo à ceux qui ont fait avancer cette asso depuis 3ans .Jacques Rochard par exemple quel dévouement pour le Croisic combien d'année aux commandes de l'otsi et remercier sans vergogne par des personnes âvec qui il avait travaillé et qu'il pensait avoir comme amis(ies).Monsieur Guyard quel carisme!Gilles Allard avec ttes ses connaisances aurait pu donner du punch au tourisme!il est plus utile que Danièle Gilbert!!!.Monsieur Batude un croisicais d' adoption qui connait très bien le Coisic vu son ancienneté à le fréquenter ...Et vous Monsieur Mahé ne faites pas comme l'ancien Maire si vous n'y retournez pas aidez les gens autour de vous à préparer votre succession Gilles a raison ce n'est pas 6 mois avant les élections que l'on rentre en campagne .Il faut avoir un état major structuré un plan de bataille établi,une feuille de route et petit à petit on accumule les petits soldats qui doivent vous aider.Surtout pas de critique interne comme celle de juliette la croisicaise ne tendez pas le flanc pour vous faire tuer les autres seraient trop heureux .Ne coupez pas les liens entre vous .Lisez bien ts les commetaires peut être y a t il des pseudos qui voudraient travailler avec vous .Ne donnez pas à l'équipe en place la facilté de revenir encore 6 ans .REFLECHISSEZ !!!et continuez surtout à préserver le Croisic des ambitions personnelles.EN AVANT LES GARS et il n'y a pas beaucoup de filles qui mouillent la chemise?
#5 - Le 30 janvier 2011 à 21h33 par aubineau, Le Croisic
boujour à tous,

comme l'a dit "léxilé"c'est tellement difficile de trainer des personnes,seulement je tiens encore une fois à féliciter mon équipe qui a fait du tres bon boulot. je rapelle que nous avons toujours assumé nos dires par nos vrais identités et non pas par des pseudos.
demissionné, serais ne pas être en phase avec l'association, se n est pas le cas mais si les personnes qui le disent, peuvent reprendre la place pour relancer un dynamisme, qu'ils le fassent...
toutes les idées sont bonnes à prendre !!!
#6 - Le 31 janvier 2011 à 16h46 par Marianne, Le Croisic
"On repartira de bons pieds comme à l'origine"Qu"ON",Mr Aubineau?
Vous parlez de "votre" équipe qui a fait du bon boulot;Là je les applaudis pour s'être impliqués avec beaucoup d'application dans l'étude des dossiers présentés par la majorité ou pour déceler les contradictions flagrantes des élus au pouvoir;Mais combien de fidèles compagnons étaient présents lors des réunions du conseil municipal chaque mois?Mr le Président,soutien indéflectible aux élus de "Mieux Vivre au Croisic" ,vous avez surement la réponse et pouvez m'en donner le nombre exact!
Dernière interrogation:Vous affirmez être en phase avec les idées politiques défendues par l'association et ses nombreux adhérents;En êtes vous sùr?Peut être pas puique la fin de votre message ressemble au mercato du football:on recrute pour ne pas descendre !
Bonne Année de sommeil
#7 - Le 01 février 2011 à 00h18 par Iznogoud 1er, Le Croisic
Je lisais dans un journal régional, l'avis d'un lecteur à propos de pseudos. Assimilation douteuse aux "corbeaux" et autres délateurs et faisant référence, apparemment, aux heures sombres de notre histoire. Je veux bien croire que les mots dépassent les pensées, restons mesuré!
L'utilisation d'un pseudo pour donner un avis anonyme n'est absolument pas condamnable. C'est la pratique de la délation, de la dénonciation, de la calomnie qui le sont, anonyme ou pas.
Or force est de constater la bonne tenue des propos élaborés sur ce site. Pas de délation, pas de calomnie, aucune dénonciation, aucun corbeaux en vue.

Toutes les relations sur internet se font au travers des pseudos, il faut vivre avec son temps. "Old school" ou "Has been" n'y sont pas à leur aise. Ce que l'on peut lire dans les forums est autrement plus agressif que ce que l'on peut lire ici. Et puis le vote lui-même n'est-il pas un acte anonyme puisque se passant dans un isoloir? Dans certaines assemblées de gauche on vote à main levé, résultat garanti.
Le courage peut être "matamoresque", provocateur bravache, donneur de leçons. Le vrai courage lui s'exprime ailleurs et dans la simplicité.
Internet donne à tous la liberté de s'exprimer sans crainte Voyez ce qui se passe dans les régimes en dénie de démocratie, récemment en Tunisie.
J'ai éprouvé ce qu'implique ce soi-disant courage de signer de mon nom des opinions non conformes à celle de l'establishment en place, Bêtise de ma part.
Je n'ai aucune envie de me battre, ça ne m'intéresse plus et vive internet et vive la liberté.

L'écrit sus-nommé me fait penser aux grandes âmes d'autrefois pour qui vous étiez des moins que rien si vous ne lisiez pas la "bonne presse", les "bons livres", si vous ne fréquentiez pas les "gens bien". L' attitude "politiquement correcte" est un manque de courage, réducteur de la liberté d'expression.
Je me pose quand même une question, pas de conflit d'opinion pour un employé municipal à donner un avis partisan ? Le devoir de réserve ne peut il pas s'imposer comme à d'autres catégories de personnel de la chose publique? Qui me dit qu'il n'y a pas eu orientation "dans le bon sens"?

A Marianne je dirais bien que je me refuse à assister aux conseils municipaux depuis que j'y ai remarqué que la positon de chacun est ordonnée par ses affinités partisanes. Je veux pouvoir assister sans qu'immédiatement on ne se mette à penser "Tiens, il s'est mis là donc il est comme ça" Je n'appartiens à aucun parti, par contre je suis électeur et donc libre de juger les élus qui veulent me dire comment je dois vivre et qui en plus me le font payer. Je paie, donc je juge.

Je termine en souhaitant à "Mieux vivre au Croisic" de repartir plus fort que jamais, Le Croisic en a bien besoin. Bon courage M. Aubineau. car vous vous l'êtes courageux.

PS: Pas bien de dénaturer l'image de ce magnifique oiseau qu'est le corbeau.
#8 - Le 03 février 2011 à 17h17 par arcroazig, Le Croisic
Une lettre non officiel circule. Elle présente ses vœux à tous heureux ou malheureux, bien dans leurs bottes (ou escarpins) ou à coté de la plaque.

Elle fait des suggestions qui seront inaudibles de ceux qui ont eu une majorité et qui croit devoir rester sourd à leurs administrés (n'est ce pas ce qui se passe au Maghreb, en Égypte, et bientôt ailleurs)

1 Pourquoi ne pas faire de la salle des fêtes un théâtre plutôt que d'enrichir un promoteur...

2 Pourquoi ne pas faire le Forum en complément de la maison des Associations (rue Jean Jacques Rousseau) plutôt que d'enrichir un promoteur...

3 Derrière Intermarché, pourquoi ne pas lotir pour des jeunes. Avez vous vu les courbes de population du Croisic ? C'est dramatique, ce n'est pas seulement l'hôpital qui sera la maison de retraite mais tout Le Croisic

Il y a d'autres idées et d'autres questions, nous reviendrons sur ce site ou d'autres.
#9 - Le 04 février 2011 à 08h33 par Le Croisic Solidaire, Le Croisic
Bien vu, arcroizig, beaucoup de croisicais partagent votre opinion.
Lire à ce sujet l'article:
"Errare humanum est,perseverare diabolicum"
sur le blog de l'association:
http://croisic.solidaire.over-blog.com/

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles des sites du réseau Media-WebSalon Chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter