Le Croisic Infos

Sur la vague des énergies renouvelables, le projet SEM-REV s’installe au Croisic

Lors du dernier conseil municipal, Michèle Quellard, a indiqué que le permis de construire pour le projet SEM-REV avait été déposé. Les travaux devraient débuter à l’automne. C’est un système expérimental de récupération de l’énergie générée par la houle. L’installation qui sera réalisée au large du Croisic permettra une étude complète et la mise en place d’un modèle d’exploitation à des fins commerciales. Le SEM-REV doit pouvoir alimenter près de 8 000 foyers en énergie, hors-chauffage. Mené par l’Ecole Centrale de Nantes, le projet accueillera 8 techniciens et ingénieurs sur le site. Il représente un coût de 5,5 millions d’euros, financé dans le cadre du contrat Etat-Région 2007-2013.

Pour tous les chercheurs et les personnes intéressées par le développement des énergies renouvelables, le projet SEM-REV est une solution qui va enfin trouver des applications concrètes.  Le « Système d’Expérimentation en Mer pour la Récupération de l’Energie des Vagues » s’appuie sur la houlométrie. Ce principe est à distinguer de celui des hydroliennes, sortes d' « éoliennes » sous-marines conçues pour utiliser l’énergie des courants. Le site qui va être construit au Croisic ne sera pas une unité de production, mais une expérimentation appliquée à l’environnement naturel. Bien entendu, la production d’énergie sera ajoutée au circuit de distribution classique.

Le choix du lieu a été effectué sur la base d’études qui ont fait apparaître un site optimum situé au large de nos côtes, sur la base des contraintes techniques réglementaires et environnementales et du respect d’usage des espaces maritimes par les professionnels de la mer. La zone littorale des Pays de Loire est soumise à un flux de vagues dont le potentiel diffère d’un site à l’autre selon la bathymétrie.L’étude sur le potentiel énergétique de la houle montre que le site au large du Croisic est modérément exposé à la houle. Le SEM-REV étant un site de mise au point de systèmes de récupération d’énergie de la houle, il est important que le flux énergétique y soit limité. De plus, les paramètres maritimes du Croisic offrent  une gamme d’états de mer qui entre dans les conditions d’opération des systèmes, aujourd’hui en cours de développement.

A terre, le SEM-REV sera un bâtiment où travailleront 8 personnes. « Il permettra de contrôler et d’analyser les données de la ferme expérimentale », précise Alain Clément, qui dirige le projet. Au large, « Un prototype tel que le Searev est une large bouée de la longueur d’un chalutier (25 mètres de long sur 15 mètres de large), devrait produire entre 500 et 1.000 kilowatts », selon Alain Clément. « Un kilomètre carré de mer équipé de telles machines devrait permettre d’alimenter en électricité “7.000 à 8.000 foyers, hors chauffage” », précise-t-il. Il sera installé sur le plateau du Four, à une quinzaine de kilomètres de la côte.

Le SEM-REV, d’un coût de 5,5 millions d’euros, est inscrit au contrat de projet Etat-région 2007-2013. Les partenaires du projet sont notamment le CNRS, des collectivités locales et l’Etat. Pour Le Croisic, c’est une réelle opportunité de se montrer en pointe dans ces domaines de recherches qui engage l’autonomie d'énergique et les préoccupations environnementales. Les travaux seront suivis avec un grand intérêt.

Auteur : Yoann Daniel | 03/09/2010 | 4 commentaires
Article précédent : « Collecte des ordures ménagères : plus de tri mais moins de passages ! »
Article suivant : « Quand les piétons passent au vert, les automobilistes voient rouge »

Vos commentaires

#1 - Le 04 septembre 2010 à 15h28 par prudence labbé, Le Croisic
voilà enfin un projet concret qui se réalise au Croisic ! j'espère que nous serons tenus au courant de ces travaux expérimentaux qui pourraient, à l'avenir, devenir une source non polluante d'énergie électrique...encore qu'une surface de 1 km sur 1 km équipée en searev, c'est sans doute difficile à envisager sur le plateau du Four en raison de la protection des fonds marins défendue par natura 2000 dans le Morbraz.
c'est une piste parmi d'autres pour produire de l'électricité et, comme pour les éoliennes offshore, il convient de passer par un stade expérimental avant la production d'énergie à une plus grande échelle.
affaire à suivre...
#2 - Le 06 septembre 2010 à 10h06 par Philippe Schreyer, 2016 Cortaillod C. H
Monsieur.
Vautre sistémme de projet est révolusioner,comme ma créationt du cata-énergies,qui résenble a votre projet.

Esplication,-Véhicule habitable utilisable sur l'eau et sur terre-

Ces véhicules appartiennent à la catégorie de ceux qui comprennent aux moins deux flotteurs.

Avec la dimantion appropriiée,chaque flotteur habitable ou autre,est fixé à un demi-chàssis.
Les deux chàssis sont fixés l'un à l'autre par un axe horizontale,ils peuvent ainsi suivre le mouvement des vagues en fournissent de l'ènergie renouvelable.

-désalinisation d'eau de mer,
-électricité.

Monsieur, nous pouvon collaboré a sa commercialisation,d\'aménager un terrin,pour sons assendlage,prai de la mer,il y a un dispositif de roues à traction hydraulique ou électrique,pour se déplacer sur terre et accéder en mer,les roues sont rétractables pour naviguer à moteur ou à voile \'dans les océans,et de remonter sur les plages du monde entier,y habiter aisément avac beaucouqde place.

Sa callité performance,de sons utilisation ,et sons pry, dépasse toute concurense.

Cordiale.
#3 - Le 06 septembre 2010 à 14h15 par Philippe Schreyer, 2016 Cortaillod C. H
Monsieur bonjour.

Votre projet et résalisable,je vous en félicite de linvention.

Je vous informe ,ma nouvelle invention qui est ausi intéressante,le cata-énergie renouvelable d'un grande capacité.

Egallement par les vague.

Peutétre nous pouvons collaboré.

Dans l'attent, cordiale salutations.
#4 - Le 23 septembre 2010 à 01h06 par Philippe Schreyer, 2016 Cortaillod C. H
Je sui un créateur d'énergie renouvelable,

je cherche financier
cordiale.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter