Le Croisic Infos

Voeux 2012 : profil bas pour éviter les vagues

Dans l’ancienne criée pour cette année 2012, ce sont de nombreux élus de la Presqu'île et près de 300 personnes qui sont venues écouter le discours de Michèle Quellard maire du Croisic.
Yves Métaireau et Michèle Quellard
Yves Métaireau et Michèle Quellard

Christophe Priou, député maire de Guérande, Yves Métaireau, Président de Cap Atlantique et maire de La Baule, Christian Canonne conseiller général, Danielle Rival, maire de Batz-sur-mer, Véronique Cardine, maire de Saint-Molf, Pascal Noël Racine, maire d’Herbignac, et Robert Belliot maire de pornichet, étaient présents pour entendre le maire du Croisic présenter ses vœux à la population venue en nombre.

Modération et manichéisme politique

Si le discours des vœux de 2011 semblait très offensif, Michèle Quellard a visiblement, fait le choix cette année d’un discours plus modéré. Comme si elle tenait à justifier quelques reproches qui lui sont faits. Dès le début, le maire du Croisic souligne « notre énergie s’est concentrée sur un objectif : prendre les bonnes décisions pour l’avenir du Croisic. Chacune de nos réflexions, chacune de nos décisions prises en concertation, sont soumises à ce but. Nos projets peuvent varier, la conjoncture nous oblige parfois à redéfinir nos priorités, prendre le temps de la réflexion, [… ]». Peut-être a-t-elle voulu aborder le sujet du projet « Forum », dont le mot n’aura pas été formulé une seule fois dans son discours.
L’heure n’était pas au bilan comme le maire l'a précisé .« Je vous rassure tout de suite, il ne s’agit pas de vous annoncer la révolution, ni de vous accabler d'un grand discours ou d’un bilan de mandat, mon équipe et moi le ferons au moment opportun ». Mais c’est en se félicitant du travail accompli pour la sauvegarde de la criée que Michèle Quellard commence sa description des réalisations 2011. Un dossier pour lequel le maire a consacré beaucoup d’énergie même s’il a été pris un peu tard en charge par les différentes municipalités précédentes.  Aujourd’hui, Michèle Quellard insiste sur le fait que la criée « a retrouvé un second souffle au travers de sa mutualisation avec celle de La Turballe : les bateaux reviennent et le chiffre d’affaires de notre criée progresse ».
Le nouveau dynamisme de la criée permet d’embrayer sur l’activité de tourisme « second poumon économique du Croisic ». Une nouvelle fois, on avance les réalisations positives de 2011 dont le déplacement de l’office de tourisme qui a permis de voir une augmentation de la fréquentation de l’ordre de 57 % par rapport à 2010. Ce chiffre qui ne met pas tout le monde d’accord dans la commune, notamment les professionnels du tourisme. Si la fréquentation est sujette à désaccord, il faudra reconnaître le développement des outils numériques sur l’année 2011. Michèle Quellard dans cet objectif annonce la prochaine étape « Cette recherche de la qualité s’est faite aussi au travers de l’obtention départementale du label handicap, la prochaine étape vise une reconnaissance nationale ».
Ensuite Michèle Quellard rebondit sur la dimension environnementale du Croisic. Après avoir remercié Yves Métaireau, à travers sa responsabilité à Cap Atlantique sur les questions environnementales du territoire, elle annonce : « La dimension environnementale du Croisic n’est plus à démontrer. La création d’un poste d’éco-garde s’est donc imposée logiquement. Ainsi, depuis le 1er janvier, cet éco-garde est chargé de la protection de l’environnement au sens large. Il relaye sur le territoire les politiques environnementales de la commune ». Dans cette dynamique, les Croisicais apprennent également que l’indemnité de l’affaire Erika, qui s’élève à 700 000 €, sera consacrée à des actions environnementales.


Tourisme culturel ou culture du tourisme

«Les destinations touristiques mettent de plus en plus l’accent sur une politique culturelle diversifiée, vivante tout au long de l’année ». C’est ainsi que Michèle Quellard aborde la politique culturelle du Croisic.
Après avoir fait un rapide récapitulatif des événements culturels existants au Croisic, le maire déclare que le programme culturel 2012 est en cours de finalisation. Deux projets sont d’ores et déjà annoncés :
- l’exposition sur le peintre De Puigaudeau qui se déroulera en juin 2012 ;
- le premier festival de Magie et d’Humour qui se déroulera les 7 et 8 avril 2012

Contrairement à l’année dernière, pas un mot sur la vente et/ou la restauration de l’Hôtel d’Aiguillon ni la salle des fêtes. En ces temps de crise, il ne sert à rien de raviver les polémiques. Remerciant tour à tour les bénévoles et personnes engagées sur la commune, Michèle Quellard ne manque pas de rappeler le dynamisme des associations croisicaises. Une transition toute trouvée pour aborder la question du sport. Une succession de félicitations se sont déroulées en oubliant pas de rappeler que « 25% de notre population pratique une activité sportive et 50% des moins de 18 ans sont membres d’une fédération ».
Concernant les réalisations 2011, suivra l’inauguration du passage de La Ladure et du poste de police municipale, la réhabilitation du patrimoine commun, la piétonisation des rues du centre historique, l’enfouissement des réseaux, le nouvel emplacement de l’office de tourisme, le nouvel aménagement de la gare SNCF, le mobilier urbain… Avant de passer aux projets 2012, Michèle Quellard souligne que toutes ces réalisations « renforcent la modernisation et l’attractivité de notre territoire ».

L’année 2012 sous le signe de la crise

« Nous mesurons pleinement les risques à parler d’une année que l’on ne connaît pas encore. Nous devons affronter la réalité du moment, soupeser les nouvelles difficultés et en tirer les leçons. Notre seule conviction est d’agir, de proposer et d’apporter des réponses ».
Le déterminisme affiché de l’année dernière semble bien loin, la perspective d'une importante année électorale n'a échappé à personne. Sur fond de crise, Michèle Quellard rappelle « n’oublions pas que l’un des principaux leviers de la croissance économique, reste celui des collectivités territoriales par leurs investissements. Je vous rappelle que l’investissement public local représente près de 70 % de l’investissement public civil, c’est dire l'importance du rôle des collectivités locales en matière de développement économique et de soutien à la croissance ».
Des avancées en matière d’habitat sont à attendre en 2012. Michèle Quellard annonce la nécessité de revoir le PLU (Plan Local d’Urbanisme) au regard de l’achat des 5 hectares de terrain pour l’accession des jeunes à la propriété. Elle souligne « Un des premiers projets à démarrer rapidement, prévoit une quarantaine de lots en accession et une trentaine dédiée à l’habitat social ».
S’il y a une chose qui ne change pas, c’est la promesse de faire du Croisic une « petite ville intergénérationnelle ». Terme déjà utilisé en 2011, il revient dans les vœux de 2012 pour parler de « l’effort financier » nécessaire qui va contraindre les municipalités à se serrer la ceinture. « Ville intergénérationnelle », le terme semble légèrement galvaudé au regard de l’absence de la population des 18/30 ans dans la salle.
Toujours est-il que l’heure est à la prudence. Michèle Quellard se veut rassurante face à la population : «Il est évident que si nous voulons garder une gestion saine de nos finances, nous devons aussi repenser une partie de nos projets annoncés l’an passé. Mais, il ne s’agit pas de tout abandonner ».
Les projets qui sortiront en 2012 sont : le sas d’entrée de l’ancienne criée, la rénovation du presbytère et la relocalisation du CCAS au rez de chaussée, la rénovation du bâtiment Chapleau, les travaux de voirie, d’éclairage public, de traitement des eaux pluviales, d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite…
Ce ne sera pas pour 2012, mais Michèle Quellard en parle déjà : les avancées de la maison médicale qui sera opérationnelle début 2013. La conclusion du discours a servi à rendre hommage à toutes les personnes investies dans la ville et souhaiter amicalement « bon vent » à Patrick Hamon, élu démissionnaire du conseil municipal.

Yves Métaireau évoque le référendum de Pornichet

Yves Métaireau, qui rappelant les actions de Cap Atlantique depuis neuf ans souligne à propos de Pornichet « Il y a neuf ans quand Pornichet a souhaité sortir de Cap Atlantique, nous avons considéré que nous ne pouvions garder les gens contre leur gré. Aujourd’hui, il va y avoir un référendum auprès des Pornichétins, mais sachez que la décision d’intégrer Pornichet à Cap Atlantique ne viendra qu’après la concertation des élus, l’accord du Préfet et la CDCI (Commission Départementale de Coopération Intercommunale) ». Yves Métaireau aura eu l’art et la manière de préciser que le référendum n’est que consultatif. Il permettra aux élus de prendre la mesure des envies de leurs électeurs.

Extraits

Auteur : SD | 06/01/2012 | 21 commentaires
Article précédent : « Un foyer logement aux allures de résidence hôtelière »
Article suivant : « Neurones en action avec le nouveau club de réflexion »

Vos commentaires

#1 - Le 06 janvier 2012 à 19h43 par Lola, Batz Sur Mer
Banale song ...chantait Alain Souchon !

Discours de vœux 2012 d'une grande banalité, très banale même.

Nous sommes loin de la grandiloquance 2011 de la construction d'un Forum après avoir vendu, pour ne pas dire brader, le patrimoine immobilier local, mais la contrainte financière est passée par là et ce nouveau contexte doit rendre l'équipe municipale moins superbe...

Circulez, chapitre Forum aux oubliettes.

Le maire parle d'une bonne gestion depuis son arrivée en 2008 alors que l'un des cadres de la mairie va mettre en place en 2012, le « contrôle mensuel », inexistant auparavant ; donc on ne contrôlait rien jusqu'à maintenant.

Durant la campagne électorale 2008 Michèle Quellard se vantait par tract d'affirmer, chiffres à l'appui, la solidité des finances publiques de la commune...et de citer de ratios.
Pourquoi elle ne réactualise pas ces ratios mis en avant il y a plus de trois années ? Les croisicais pourront évaluer la performance de l'équipe actuelle et la gestion de notre « ministre » local de l'économie, des finances et du budget et aussi des affaires maritimes.

Or, aujourd'hui nous souffrons encore de la dette accumulée pour la construction du bâtiment de la mairie.

Où est la demeure du duc de l'Aiguillon ? Oubliée ? Vendue ? En examen clinique architectural ?

Je suis certaine que nous aurons inéxorablement, madame le maire, à prévoir, lors de nos prochaines échéances, de sérieuses augmentations de la charge fiscale...

De ceci on ne parle pas mais elle digresse sur la cité la « plus sportive » du département, cela fera plaisir au moins à son manager sportif.

Le niveau est à rehausser.
#2 - Le 07 janvier 2012 à 07h03 par Cormoran , Le Croisic
Happy New Year !

Le maire annonce que l'année 2012 sera une année de réflexion pour l'équipe municipale.
Trois fois elle nous le serine dans ses premiers mots des vœux.
Bravo ! J'applaudis avec force. Quelle bonne nouvelle !

Enfin elle fait un effort pour élever le débat.

Je crois qu'elle rejoindra rapidement le « CLUB de REFLEXION » et ses anciens partenaires Claude Verneau et Françoise Thobie. La « réflexion » que ces trois élus n'ont pas pu mener ensemble, puisque le maire ne réfléchissait pas avant, deviendra enfin une réalité.
#3 - Le 07 janvier 2012 à 09h23 par Clara Bertillon, Le Croisic
J'attends d'un politique qu'il ait un discours clair, mobilisateur et me donnant envie d'adhérer à ses choix.
Quelle différence lors de cette cérémonie entre le conseiller général et le président de Cap Atlantique qui eux ont su en quelques mots tracer leurs intentions et l'avenir et le discours creux, terne et sans contenu de notre maire. La vidéo ci-dessus est malheureusement édifiante!
Ce n'est pas d'aménagement de trottoirs dont j'aurais souhaité entendre parler mais de projets et de vision à long terme
#4 - Le 07 janvier 2012 à 09h24 par Paricilasortie, Le Croisic
Etaient également présents, Adeline L'Honen, Conseillère régionale et Yves Lainé, Maire du Pouliguen.
#5 - Le 07 janvier 2012 à 09h30 par Cyril Jumeau, Le Croisic
Comment croire un maire lorsque en 2011 il annonce avec tambours et trompettes qu'il va vendre certains bâtiments communaux et construire un forum et qui cette année passe ces décisions sous silence!
Ajustement en raison des évènements économiques, peut-être, mais virage à 360° ce n'est pas sérieux. C'est la politique de la girouette.
#6 - Le 07 janvier 2012 à 09h35 par Catherine Fabre, Le Croisic
Pathétique ce discours. Pas d'idées, pas de projets, un ton monotone (même pas digne d'un apprenti comédien)et une envie évidente de passer à autre chose.
Sans doute au buffet, qui lui était somptueux pour faire passer la pilule.
Combien coûtent ces agapes pour acheter la population?
Nourrissons le ventre des électeurs faute de pouvoir nourrir leur esprit!
#7 - Le 07 janvier 2012 à 13h26 par Toto, Le Croisic
Madame Fabre, voilà votre propos : "Sans doute au buffet, qui lui était somptueux pour faire passer la pilule..."Je vous approuve lorsque vous le faites savoir.

C'est là où elle excelle; les futilités, la voiture de fonction,les vernissages des expos, la parade, le passage Ladure, la médaille sportive départementale, en un seul mot : l’esbroufe...

Parole, parole, parole...

Mais soyez rassurée madame, l'année 2012 sera une année de réflexion pour madame Quellard est ses acolytes. J'espère qu'ils savent le faire !
#8 - Le 07 janvier 2012 à 13h29 par Toto, Le Croisic
Monsieur Jumeau, permettez-moi de vous dire que j'ai consulté mon dictionnaire de synonymes et pour girouette, ai trouvé : clown - guignol - marionnette - polichinelle - penon - protée - caméléon

Vous assumez ?
#9 - Le 08 janvier 2012 à 09h52 par François Tesson, Le Croisic
Dans son discours Mme le Maire nous a encore serinés avec le titre de ville sportive. Comme le dit la sagesse populaire, cela nous fait une belle jambe!
J'aurais de loin préféré que l'énergie des politiques se focalisent sur des sujets autrement importants pour l'avenir de notre commune.
Pourquoi ne pas concourir pour la ville ayant connu le taux le plus fort de développement économique et donc de création d'emplois?
#10 - Le 08 janvier 2012 à 10h02 par Jacqueline Moron, Le Croisic
Mme le Maire nous parle de la création d'un poste d'éco-garde.Comme la surface de notre commune ne justifie pas la création d'un tel poste, j'ai appris qu'une de ses principales fonctions serait d'être "monsieur crottes de chiens" et de verbaliser les contrevenants. De qui se moque-t-on? Voila encore où partent nos impôts.
#11 - Le 08 janvier 2012 à 10h05 par Kevin , Le Croisic
Comment se fait-il que contrairement à tous les maires de la presqu'île, Mme Le Maire n'a pas fait un bilan à mi-mandat?
Il est vrai qu'il n'est pas reluisant.
#12 - Le 08 janvier 2012 à 10h29 par Cendrillon, Le Croisic
a tout ceux qui critiquent venez donc assister au Conseil Municipal vous apprendrez pour quelles raisons certains projets sont en pause !!!
#13 - Le 08 janvier 2012 à 13h24 par Hernandez, Le Croisic
La population du Croisic selon l'Insee était de 4.396 habitants en 1990.
La population du Croisic selon l'Insee était de 4.278 habitants en 1999.

Extrait de presse « Echo de la Presqu'île », le 28 janvier 2011 : population 2008 du Croisic 4.073
Extrait de presse « Echo de la Presqu'île », le 6 janvier 2012 : population 2009 du Croisic 4.064

Le recensement 2014 montrera et confirmera une tendance inéluctable.

Il y a des fortes chances pour que la commune ait du mal à rester au-delà de quatre mille habitants.
#14 - Le 08 janvier 2012 à 16h47 par sous marin, Le Croisic
pathétique,ennuyeux ,triste ,ton monocorde.pour qui connait bien Mme le maire révèle son incapacité et son amertme. Là elle vient de décrocher..... les travaux pharaoniques qu'elle souhaitait ne pourront pas voir le jour et aucune trace de son passage à la mairie ne restera.... la galerie Chapeleau 10 ans que l'on en parle .Très IMPORTANT le sasse de la criée....(le ridicule ne tue pas)le croisic ville dynamique logements pour les jeunes.Vous vous moquez de qui MADAME ?sans vos turpitudes et votre orgueuil les logements devraient être construits.Pourquoi ne pas avoir expliqué pourquoi le Croisic est la seule commune à avoir perdu de la population d'après les chiffres du recensement? être Maire cela ne s'improvise pas .Mais maintenant que vous êtes redescendue de votre nuage ouvrez les yeux pour l'écheance à venir les peaux de bananes ne vont pas manquer !!!!et votre place est convoitée certe par plus incapables mais aussi par d'autres qui vont sans doute faire des analyses plus percutantes.Quant au buffet ??????chacun interpretera ...il faudra ds le budget regarder les frais de représentation voiture fleurs buffet s'accomodent de sac vuitton
#15 - Le 09 janvier 2012 à 00h21 par sous marin, Le Croisic
Marie louise assister au conseil ne sert à rien soit les décisisons sont prises en comité restreint ou Mme le Maire ne peut pas en dire plus .Relisez les comptes rendu ma chère Marie lou...Je crois que Mme Quellard a grand besoin d'une pause ......elle ne sait plus ds quel sens tourner comme la girouette de Mr jumeau
#16 - Le 09 janvier 2012 à 06h07 par Patrick de Chamoulin , L'aiguillon City
Dépense somptuaire pour le buffet des vœux et autres ... ? Oui, mais qui parle du coût de la folle sortie des anciens ? Combien ? Il paraît que 15.000 euro !
Il se dit sur les quais que vu de nombre de bénéficiaires il faudra augmenter l'âge minima des candidats à la sortie pour limiter la dépense ; c'est comme l'âge de départ en retraite ; tout aumente !
Et cela pour distraire au son du tango, avec accompagnement sécuritaire, coiffeuse et faux apothicaire, des retraités dont beaucoup jouissent de confortables retraites !
Il ne manquait que la « voiture-balai » méganisée pour nous accompagner ; dommage !
Pourquoi ne pas «faire un geste », vrai et sincère, pour les gens qui attendraient un brin de bonheur dans une vie difficile et n'ont pas le retraite épaise !
Le maire qui fut un excellent adjoint aux affaires sociales devrait le comprendre mais le costume officiel d'aujourd'hui est trop grand...
#17 - Le 09 janvier 2012 à 06h43 par Clyde, Le Croisic
Le principal repproche que l'on peut faire à Mme le Maire et son équipe, est que le problème de la baisse de la population et de l'accession des jeunes à la propriéré n'a pas donné lieu à un début de solution en 4 ans, et que l'on doit encore attendre un an avant l'acceptation du P.L.U donc le déblocage des terrains récemment achetés.
Avec l'abandon du Forum, le terrain en entrée de ville devient a nouveau libre et peut être rendu à son projet initial à savoir la construction de logements, en priorité pour les jeunes couples.
Pour finir son premier mandat, Mme le Maire peut trés vite lancer ce programme qui aura certainement l'adhésion d'une grande partie de la population.
#18 - Le 09 janvier 2012 à 12h44 par echo, Le Croisic
au lieu de parler de jeunes, posez-vous la question, pourquoi ils partent?
D'abord, nous sommes une station balnéaire, et en plus en presqu île, on ne peut pas pousser la mer ! ensuite tous ces retraités venant d'ailleurs avec leurs retraites plus importantes qu'un SMIG de nos jeunes, la population est plus que vieillissante (on est mieux au Croisic qu'à Paris)ou demandez par exemple à Mr VERNEAU de remonter une entreprise, et créer des emplois!!! mais pour faire quoi ? ex: se lamenter, cogner sur les uns et les autres, et le 1er qui aura remporté, aura le droit à une prime et non à un licenciement. ARRÉTEZ ET VIVEZ tranquillement au Croisic,puisque la moyenne d'âge est de 70 ans...
#19 - Le 09 janvier 2012 à 16h42 par le point
La France lutte pour garder son triple A mais Le Croisic a obtenu très facilement son triple P
Pathétique-Platitude-Pommade

Madame le Maire pathétique (il est vrai qu'il n'y a pas eu cours de théâtre en 2011) dans son discours affligeant par sa platitude, désemparée de ne pas pouvoir réaliser ses rêves....

il y a peut-être Madame le Maire des sujets sur lesquels vous pouvez réfléchir et mettre en oeuvre sans que cela coûte 3.5 millions d'euro.
Remerciements à son 1er adjoint ? pourquoi ? pour le développement économique...rien n'a été fait
Il me semble avoir entendu pour la 1ere fois "intérêt général" N'est-ce pas un terme emprunté à un club de réflexion ?
attention membres du club vous allez vous faire piquer vos idées...
et pour finir grandiose
POMMADE à l'égard des assoc qui ont eu le mauvais goût de la chahuter récemment mais qui habituellement n'osent pas s'exprimer sous peine de voir les subventions diminuer voire supprimer et même le cas échéant être convoquées pour être sermonner

Vive la démocratie croisicaise....
#20 - Le 09 janvier 2012 à 20h02 par Plongeur sous marin, Le Croisic
Vous ralez quand Mme le maire lance des grands projets, vous ralez lorsequ'elle les mets entre parenthèse... Nous ne plongeons pas a la meme profondeur! En fait, à part être pleinement satisfait quand vous venez mangez et vous rincez aux pots municipaux, vous faites quoi?

Vous partez du principe que tout est minable. Les croisicais que nous sommes ont du caractère c est bien connu, et nous en demandons toujours plus. La ou je me dissocie de vous chers internautes, c est que je sais reconnaître les actions constructives !

P.S. "Sous marin", tâchez d'être original, on risque encore de me confondre..
#21 - Le 09 janvier 2012 à 23h53 par langoustine, Le Croisic
Je souhaite aux commentateurs de ce site une bonne année 2012. J'espère que cette année sera celle du débat intelligent et constructif. J'espère que mon ami Clyde rejoindra un jour l'équipe en place LOL
Je souhaite mes voeux de réussite à Michèle Quellard et à toute son équipe, ils sont très méritants devant autant d'insuffisance. Bonne continuation Le Croisic avance.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter